Ellen DeGeneres, horrible avec son staff ? Elle brise le silence et se défend

0
154

Après des accusations concernant leur mauvais comportement, leur impolitesse envers ses invités, et les témoignages atroces d’anciens membres du staff de l’émission, Ellen DeGeneres parle enfin. La semaine dernière, une enquête de Buzzfeed révélait que plusieurs employés avaient essuyé des remarques racistes et subi des licenciements abusifs et des conditions de travail déplorables.

À lire aussi

“Le premier jour de notre émission, j’ai dit à tout le monde à notre première émission que le Ellen DeGeneres Show serait un endroit de bonheur, où personne n’aurait jamais besoin de lever la voix et où chacun serait traité avec respect. Manifestement, quelque chose a changé. Pour ça, je suis désolée. Tous ceux qui me connaissent savent que tout ceci est l’opposé de ce en quoi je crois. Je n’aurais pas pu réussi sans chacune de vos contributions”, a déploré la présentatrice américaine dans un communiqué interne obtenu par People, le 30 juillet 2020.

Une enquête interne

Ses employés l’accusaient notamment de ne pas prendre assez ses responsabilités envers ses employés et de ne pas faire appliquer le mantra qui l’a pourtant rendue célèbre : be kind,soyez gentil” en anglais. “Mon nom est dans le titre de l’émission, et je prends la responsabilité de tout ce qui arrive lors de l’émission. Avec Warner Bros, nous avons immédiatement lancé une enquête interne et nous procéderons par étapes, ensemble, pour corriger ces problèmes“, a assuré Ellen De Generes, 62 ans.

“J’apprends également que les gens qui travaillent avec moi, et pour moi, parlent en mon nom et donnent une image erronée de ce que je suis. En tant que personne qui a été jugée et qui a presque tout perdu juste parce qu’elle voulait être elle-même, je comprends parfaitement et j’ai une profonde empathie pour ceux qui sont traités différemment, voire moins bien que les autres”, a tenu à rappeler l’épouse de Portia de Rossi.

L’avenir dira si cette réponse a contenté ses employés en colère. En ce moment, Ellen DeGeneres vit (un peu) l’enfer. Son chien Wolf est décédé plus tôt dans le mois et leur immense villa de Montecito (Californie) a été cambriolée. Des montres et autres bijoux de grande valeur y avaient été dérobés.