Ellen DeGeneres, la dégringolade : sa villa à 27 millions cambriolée

0
218

Sale période pour Ellen DeGeneres. La présentatrice star – qui vient d’être accusée de malmener le staff de son émission – a subi un cambriolage. D’après un communiqué du bureau du shérif de Santa Barbara (Californie), sa luxueuse maison de Montecito a été cambriolée le 4 juillet dernier. Des “montres et des bijoux de grande valeur ont été volés”, a-t-il été annoncé.

À lire aussi

“Ce domicile semble avoir été ciblé à cause du statut de célébrité de la victime”, était-il également précisé. Dans l’espoir que ce genre de délits se produise moins, le shérif encourage les habitants (souvent riches et célèbres) à ne pas montrer où ils sont sur les réseaux sociaux et à “laisser la télévision et les lumières allumées” pour faire croire aux éventuels voleurs que la maison est occupée.

Des détectives et une équipe d’experts médico-légale “ont mené une enquête poussée”. Le shérif travaille avec les policiers de la ville afin de “déterminer si cet incident est relié à d’autres cambriolages récents de célébrités”.

Ellen DeGeneres et son épouse, l’actrice Portia De Rossi, ont acheté cette villa de style balinais de 760 m² au début de l’année 2019, pour 27 millions de dollars.

Ce cambriolage intervient à une semaine seulement de la triste mort de Wolf, le chien du couple. Ce poodle croisé maltais était leur compagnon depuis plus d’une décennie. Il les avaient même accompagnées lors de leur mariage, en 2008.

Le 16 juillet dernier – après que plusieurs célébrités se sont plaintes du comportement d’Ellen -, une enquête de Buzzfeed pointait du doigt les méthodes de travail appliquées dans l’émission. Onze employés avaient expliqué avoir été victimes de licenciements abusifs, de discrimination et de racisme.