Elodie Varlet indignée : son fils Solal victime de “discrimination”, elle dénonce une “bêtise”

0
25

Alors que le nombre de cas avait fini par baisser, le coronavirus revient malheureusement en puissance en cette fin d’année, notamment avec le nouveau variant Omicron. De nouvelles mesures ont donc été prises récemment, comme la fermeture des discothèques à partir de ce vendredi 10 décembre et ce jusqu’au 6 janvier 2022. Face à cette recrudescence de cas, chaque inspection académique adopte des règles à suivre pour les écoles. Et l’une d’elles est loin de plaire à Elodie Varlet et Jérémie Poppe, devait par exemple se rendre au cirque. Et, comble du bonheur, sa maman devait être l’une des accompagnatrices. Mais l’inspection académique en a décidé autrement. Alors qu’elle espérait raconter un “superbe moment féérique” à ses abonnés aujourd’hui, c’est un coup de gueule que l’actrice de Plus belle la vie a passé sur le réseau social.

Après avoir précisé que les enfants attendaient cette sortie “depuis des semaines“, Elodie Varlet s’est mise dans la peau d’une personne qui travaille à l’inspection. “Non, vous n’irez pas au cirque les enfants car vous avez moins de 6 ans, vous ne pouvez pas porter un masque et on ne veut pas de vous dans les bus de ville. Vous êtes dangereux, vous êtes les pestiférés des bus de ville. On ne sait jamais ce que vous pouvez transporter, donc vous ne serez pas émerveillés cette année. Non, Noël n’aura pas la même saveur“, peut-on l’entendre dire avec une voix sévère.

Elodie Varlet s’est ensuite remise dans sa peau et s’est posé la question de savoir si c’était légal de refuser des enfants dans un bus. “Merci l’inspection ! Je sais qu’on vit des moments très difficiles. Je sais que l’épidémie de Covid est revenue au plus fort. Je sais à quel point tout ça est compliqué mais s’il vous plaît, essayez d’avoir un peu de logique dans vos décisions. Parce que là, je ne comprends pas“, a-t-elle conclu.

En légende de sa publication, celle qui est aussi l’heureuse maman d’un garçon prénommé Marcus (7 ans) a tenu à évoquer son “incompréhension, indignation” et sa “déception” face à cette “bêtise“. “Décision de l’inspection académique des écoles de Marseille. Allez comprendre !? #inspection #discrimination #4ans #metstonmasque #finilamagie #lesenfantstrinquent #pourquoi #mesures #ouestlalogique #marre“, a-t-elle ajouté.