Elton John : Le comportement odieux de sa mère le jour de son mariage

0
55

On peut dire que la flamme de l’amour qui brûlait entre Elton John et sa mère était aussi fébrile qu’une Candle in the Wind. Le chanteur britannique, qui n’avait déjà pas épargné Sheila Farebrother par le passé, a décidé d’en rajouter une couche dans son autobiographie – à paraître chez Albin Michel le 17 octobre 2019, dont le magazine Paris Match s’est procuré de croustillants extraits. On y apprend notamment qu’à bout de nerfs, elle se serait montrée odieuse le jour du mariage de son fils (2014), qui s’unissait officiellement à sa moitié David Furnish. “Quand nous avons échangé nos voeux, elle s’est mise à pérorer tout haut, au point de couvrir nos propres voix, répétant à l’envi que l’endroit était horrible et que jamais elle ne s’y serait mariée“, se souvient le chanteur.

À lire aussi

Cette “crise” n’était hélas pas passagère. Sheila Farebrother aurait poursuivi sa complainte toute la journée, poussant son fils dans ses derniers retranchements. “Après avoir paraphé l’acte d’union avec les autres témoins, elle a sifflé : ‘Bon ben, c’est fait !’, puis elle a reposé bruyamment le stylo, tourné les talons et s’est éloignée, poursuit l’artiste de 72 ans. Drôle d’ambiance : j’oscillais constamment entre l’euphorie du moment et la peur panique de ce qu’elle était en train de manigancer. Je savais trop bien que lui adresser la parole ne ferait que conduire à une scène homérique qui gâcherait tout, et ce, encore mieux, devant les caméras du monde entier et nos six cents invités.”

Elle ne l’a jamais supporté

Sheila Farebrother a pourtant toujours soutenu Eton John, le défendant bec et ongles auprès de la presse qui évoquait son coming out, clamant à qui voulait l’entendre qu’elle se fichait éperdument de sa sexualité. “Elle n’a jamais supporté qu’un autre soit plus proche de moi qu’elle“, analyse-t-il avec le recul. Mais voilà, outre cette marque de soutien, les tensions se sont accrues avec le temps et le chanteur britannique avait même repris son titre de 1974 The Bitch is Back, en l’honneur de sa mère sur la scène de Las Vegas. Pour célébrer ses 90 ans, Sheila Farebrother avait quant à elle engagé un sosie d’Elton John pour combler son absence. Elle est décédée le lundi 4 décembre 2017. Malgré leur brouille, c’est avec une tristesse immense qu’il a recueilli la nouvelle…

Retrouvez les extraits de Moi, Elton John dans le magazine Paris Match, numéro 3675, du 10 octobre 2019.