Elton John s’est uriné dessus en plein concert : “Si seulement ils avaient su”

0
115

Décidément, il n’est pas avare en détails ! Elton John, qui s’était déjà confié plus que de raison dans son autobiographie parue au mois d’octobre – sobrement intitulée Me – a encore eu la langue bien pendue en interview. Lors d’un échange de cinquante-sept minutes en compagnie de l’Irlandais Graham Norton, le Sir s’est souvenu d’une performance marquante, datant de 2017, ayant pris place à Las Vegas. A l’époque, diagnostiqué du cancer de la prostate, le chanteur avait subi une opération qui l’empêchait de totalement contrôler ses fluides corporels… le forçant à porter une couche sur scène, deux semaines plus tard.

À lire aussi

Si seulement ils avaient su, s’est amusé Elton John sur la chaîne BBC1. “À ce moment-là, je me faisais littéralement pipi dessus !” Pour se débarrasser du cancer, le britannique était passé sur le billard plutôt que de se soumettre à des séances de chimiothérapie. Quelques jours après être sorti de l’hôpital, se croyant hors d’atteinte, il avait souffert d’une “rare infection” qui avait bien failli le tuer. “Seul dans la nuit, proche de la mort, j’ai prié, raconte-t-il dans son livre. ‘S’il-vous-plaît, ne me laissez pas mourir. Laissez-moi revoir mes enfants, donnez moi plus de temps’. Étrangement, c’est comme si le temps que j’ai passé à récupérer était la réponse à ces prières. Si vous voulez vivre plus longtemps, il faut apprendre à vivre ainsi, à parfois ralentir.

Elton John et le temps qui passe

Ce n’était pas la première fois qu’Elton John rencontrait des problèmes après une intervention chirurgicale. En 1976, en ayant assez de perdre ses cheveux et de “ressembler au personnage de Shrek“, il s’était rendu dans une clinique parisienne pour ajouter quelques implants à sa toison clairsemée. Mais l’opération n’était, à l’époque, pas vraiment au point. “J’ai découvert à quel c’était douloureux, détaille le chanteur. Et en plus, ça n’a pas fonctionné. C’était peut-être lié à la drogue que je consommais à l’époque. Ou au fait que la seule chose qu’on m’avait dit de ne pas faire était de porter des chapeaux… conseil que j’ai complètement ignoré.” Son secret désormais : le port de perruque. Sa confiance ne tenait donc qu’à un cheveu.