Émilie Fiorelli maman : M’Baye Niang grand absent de son accouchement

0
70

Émilie Fiorelli n’en voyait plus le bout et c’est donc sans doute avec un certain soulagement qu’elle a fini par accoucher samedi 22 août 2020. L’ancienne gagnante de Secret Story a en effet annoncé sur sa page Instagram qu’elle avait donné naissance à son deuxième enfant, deux ans après l’arrivée de son aînée, Louna. Il s’agit cette fois-ci d’un adorable petit garçon prénommé Farrell et dont elle n’a pas encore dévoilé le visage, excepté à travers un dessin.

À lire aussi

L’homme de ma vie est né ce matin. Farrell, un beau baby bien en forme. Je suis tellement heureuse et émue que Louna soit devenue grande soeur. J’ai hâte de les voir ensemble“, écrivait Émilie, comblée, en légende d’une première photo avec son fils depuis l’hôpital. Et, si Louna n’avait à ce moment-là pas encore rencontré le bébé, son père non plus.

M’Baye Niang, dont Émilie Fiorelli s’est séparée pendant sa grossesse, n’a pas assisté à son accouchement. Il l’a lui-même reconnu sur ses réseaux sociaux, avançant une bonne raison. Farrell 22.08.2020. 4.200 kg. Je suis tellement heureux que mon fils soit enfin là. J’ai hâte de venir te rencontrer et te voir après mon match ce soir avec ta grande soeur. Je vous aime.” Samedi soir, le footballeur professionnel évoluant au poste d’attaquant au Stade rennais FC était effectivement de service avec son équipe. Il affrontait les joueurs de Lille à l’occasion de la reprise du championnat de la Ligue 1.

Une absence justifiée qui ne fait toutefois que consolider la rupture entre les jeunes parents. “Je pense que beaucoup l’ont compris. Les raisons resteront personnelles. Je ne souhaite pas m’étaler sur le sujet. Ce n’est pas parce que nous nous affichons en couple que l’on doit automatiquement justifier les causes d’une séparation. Merci de ne plus me poser cette question, car je n’y répondrai plus“, avait confirmé une première fois Émilie Fiorelli à la fin du mois de juillet. Sa fin de grossesse est donc loin d’avoir été idyllique, mais nul doute que le petit Farrell a réussi à lui faire oublier tous ses tracas.