Émilie Nef Naf et Jérémy Ménez à nouveau en couple : “On a jeté l’éponge trop vite”

0
56

Après deux enfants et deux séparations, Émilie Nef Naf et Jérémy Ménez ont décidé d’accorder une nouvelle chance à leur couple. C’est l’ex-gagnante de Secret Story qui a officialisé leur retour de flamme sur Instagram dimanche 4 octobre 2020 à travers une photo qui témoigne de leur complicité et de leur amour retrouvé.

À lire aussi

Forcément, l’annonce en a étonné plus d’un. Nos confrères de Télé Loisirs ont donc cherché à en savoir plus sur leurs retrouvailles et Émilie Nef Naf ne s’est pas privée de se confier. “Nous nous sommes remis ensemble au début de l’été. On a attendu plusieurs mois avant de le dire sur les réseaux sociaux, on voulait se protéger, préserver notre couple et notre famille. Et là, ça nous semblait le bon moment…, a-t-elle expliqué. Jérémy, je l’ai dans la peau. Et on a eu beau, l’un ou l’autre, rencontrer d’autres personnes, quand tu as quelqu’un dans la peau comme c’est le cas pour nous deux, et encore plus quand tu as des enfants ensemble, c’est difficile de l’oublier et de trouver l’amour ailleurs. Et effectivement, l’herbe n’est pas plus verte ailleurs, je peux vous le confirmer !

On aurait aimé avoir une histoire normale

Un rebondissement que personne n’avait vu venir qui fait tout de même dire à Émilie qu’elle et le footballeur professionnel auraient pu se passer de leurs ruptures précédentes. “On aurait pu s’épargner énormément de souffrance… Et bien sûr qu’on aurait aimé avoir une histoire normale. Peut-être qu’on a jeté l’éponge trop vite…“, reconnaît-elle. Mais, comme elle le rappelle, tout est allé très rapidement au moment de leur coup de foudre il y a maintenant neuf ans. “On était très jeunes quand on s’est rencontrés : j’avais 24 ans quand on est devenus parents, c’est jeune ! Mais le principal, c’est qu’on se retrouve aujourd’hui…” D’autant plus que leurs deux petites merveilles (Maëlla, née en 2012, et Menzo, né en 2014) n’ont apparemment pas tellement pâti de la situation. “Ni Jérémy ni moi n’avons jamais dit de mal de l’autre à nos enfants. Moi, je leur ai toujours dit que leur papa était le plus fort, le meilleur… Et puis, même quand nous étions séparés, nous avons toujours été d’accord sur leur éducation et nous avons toujours énormément communiqué…

C’est donc désormais en tant que famille unie et plus soudée que jamais qu’ils continuer à s’épanouir. Émilie et Jérémy ont même un projet télé commun à étudier ensemble…