Emmanuelle Béart refuse d’appeler Guy Béart “papa”, cinq ans après sa mort

0
112

Emmanuelle Béart se souvient d’un homme tendre, mais qui cultivait des liens très spéciaux avec les plus jeunes. Petite, quand elle était chez lui, elle côtoyait Aragon, Louise de Vilmorin, Mitterrand, Cabu, Plantu, Kolinski. Guy Béart, lui, préférait s’adresser à elle comme à une égale. “Ce n’était pas un homme à bébés ni à enfants, raconte-t-elle. Et je crois qu’il lui fallait une certaine maturité en face pour susciter de l’intérêt. Guy nous a toujours amenées vers un rapport adulte, même lorsque nous étions petites. Il avait besoin de nous parler comme à des grandes personnes.” Voilà qu’aujourd’hui, en 2020, elles sont prêtes à prendre la relève…