En recherche d’emploi ou de formation ? Deux métiers qui recrutent

0
203

Lorsqu’on est à la recherche d’un emploi ou d’une formation, l’un des obstacles susceptibles de nous retarder est la mauvaise connaissance des secteurs qui embauchent et de ceux qui sont déjà bouchés. Être motivé et/ou diplômé ne suffit plus, il faut désormais être capable de faire preuve de flexibilité, d’adaptation et être en mesure de se réorienter. Parce qu’il n’est pas toujours facile de trouver les bonnes informations, nous vous donnons dans cet article celles qu’il vous faut pour le secteur agroalimentaire et l’informatique, deux secteurs qui cherchent de nouvelles recrues. 

1. L’emploi dans l’agroalimentaire

L’agroalimentaire présente l’avantage de proposer de nombreux métiers, dans des filières très différentes les unes des autres. Ainsi, quelque soit votre profil, vous êtes à peu près sûr de pouvoir trouver un emploi qui correspondra à vos capacités, votre talent et / ou votre formation. Les filières sont les suivantes :

  • production
  • logistique
  • maintenance
  • achat
  • marketing
  • innovation
  • QHSE
  • toutes les fonctions transversales (comme les ressources humaines ou la communication, par exemple).

Si l’une de ces branches vous parle, ou si vous souhaitez entreprendre une formation dans un métier utile, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un organisme qui vous proposera les différents métiers et les formations dédiées au secteur agroalimentaire, avec un emploi quasiment garanti à la fin du parcours. 

En effet, avec ses quelques 720 000 emplois proposés en 2016, l’activité économique du secteur alimentaire peut se targuer d’une belle présence sur l’ensemble du territoire. Vous n’êtes peut-être plus si loin du métier qui vous ressemble, et qui vous permet d’être utile à toute votre communauté !

2. L’emploi dans le domaine de l’informatique

Avec l’arrivée dans nos vies de l’intelligence artificielle, des problèmes de cyber-sécurité, ou encore des applications dédiées au bien-être (pour ne citer que ces quelques exemples), l’informatique a encore de (très) beaux jours devant elle. 

Si on pense facilement au développement de logiciels, l’activité numérique fait intervenir beaucoup d’autres compétences, s’ouvrant ainsi à des profils d’individus différents et complémentaires. Le secteur des innovations, par exemple, est en quête perpétuelle de profils plus pointus. Ceux qui s’intéressent à la technologie du cloud pourront prétendre à des emplois dont l’activité principale est d’externaliser le stockage, puis le traitement des données de sociétés. 

Vous êtes fasciné par l’intelligence artificielle ? Formez-vous et devenez peut-être ingénieur IA. Votre boulot consistera à mettre au point des programmes ayant pour mission de raisonner comme le ferait un être humain. Les utilités de tels programmes diffèrent : résoudre des problèmes complexes, faire office de chatbot…

D’après une étude de l’Apec du mois de juin 2019, le secteur de l’informatique prévoyait d’embaucher près de 63 000 cadres d’ici à la fin de l’année. Ainsi, 7 cadres sur 10 seraient recrutés par ce seul domaine d’activité ! De plus, les jeunes diplômés et les cadres ayant moins de 5 ans d’activité derrière eux constituent plus de la moitié des recrutements (60 %).

Si vous vous connaissez une appétence, connue ou nouvelle, pour l’un de ces deux domaines d’activité, n’ayez pas peur d’entamer une nouvelle formation ou de vous lancer dans vos études ! Non seulement, vous avez de grandes chances de trouver un emploi rapidement, mais vous pourrez en plus vous épanouir dans un métier qui nourrit ce qui est important pour vous. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.