#ENDviolence: La violence peut marquer à jamais

0
1246

Quel est le rapport entre les tatouages de David Beckham et la dernière campagne de l’Unicef pour lutter contre les violences faites aux enfants? La réponse est une initiative poignante et artistiquement belle…

“La gifle d’un parent énervé, les avances sexuelles d’un voisin ou d’un parent, le harcèlement des camarades de classe… Les enfants sont victimes de violence, partout, tout le temps”, souligne l’UNICEF dans un communiqué diffusé sur le net.

unicef-beckham

David Beckham, Ambassadeur de bonne volonté de l’UNICEF, arbore de nombreux tatouages. Chacun d’entre eux représente un souvenir heureux ou important pour lui. Des millions d’enfants à travers le monde portent toutefois des marques qu’ils n’ont pas choisies : les cicatrices physiques et psychologiques de la violence. La violence envers les enfants les marque à tout jamais. Ensemble, nous devons y mettre fin, relève l’organisation.

A travers cette campagne poignante, l’UNICEF invite les internautes à partager cette vidéo et à mettre fin à la violence  via le hashtag #ENDviolence.

Selon l’Unicef, toutes les 5 minutes, un enfant meurt à cause de la violence. Des millions d’autres vivent dans la peur de violences physiques, émotionnelles et sexuelles. Chaque enfant a en lui le potentiel d’être heureux, en bonne santé et de réussir, mais la violence observée ou vécue mine ce potentiel et affecte la santé, le bien-être et l’avenir des enfants. Ils peuvent en subir les conséquences tout au long de leur vie.

Lutter contre ces violences est l’affaire de tous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.