Énora Malagré et la maladie : “Elle m’empêche de marcher, de respirer”

0
108

En 2017, Énora Malagré révélait être atteinte d’endométriose, cette maladie complexe qui concerne près d’une femme sur dix et qui compromet leur fertilité. De nombreuses personnalités sont touchées par ce fléau, dont Laetitia Milot qui a tout de même connu le bonheur de fonder une famille. Une chance que n’a pas encore eue Énora Malagré. Elle avait déjà 30 ans quand les médecins ont établi leur diagnostic alors qu’elle souffrait de fortes douleurs lors de ses menstruations. Cette souffrance, l’ancienne chroniqueuse de Touche pas à mon poste ne s’en cache pas. Elle l’a même racontée dans les pages de son livre Un cri du ventre.

À lire aussi

Déterminée à “libérer la parole autour de tout ça“, Énora Malagré a une nouvelle fois évoqué sa condition sur les ondes du Mouv’ lundi 3 février. “On n’en parle pas assez, il faut plus d’informations, pour tenter de la guérir parce que c’est une maladie dont on ne guérit pas pour l’instant” a-t-elle rappelé. Et de poursuivre en faisant part de son combat au quotidien. “C’est une maladie qui m’empêche de marcher, de respirer, c’est une maladie qui peut être très handicapante. Moi je suis touchée à la fois dans l’utérus, dans la vessie, dans les jambes. C’est une maladie qui peut toucher plusieurs organes quand on est très atteinte“.

Des conséquences lourdes qui surviennent alors que la jolie blonde de 39 ans se trouve au “dernier stade de la maladie“, de quoi briser son rêve de tomber un jour enceinte. “C‘est une maladie qui m’empêche d’avoir des enfants, c’est mon grand drame, moi, c’est mon voeu le plus cher.” Dans son malheur, Énora Malagré trouve du réconfort en poussant les femmes à aller se faire dépister. “Il faut à peu près 7 ans pour diagnostiquer la maladie, moi je suis passé par cinq-six 6 gynécologues avant qu’on pose un nom sur la maladie. Il faut aller consulter un gynéco, ce n’est pas honteux.