Eric Prydz (Call On Me) : Le DJ divorce, des millions en jeu

0
113

Eric Prydz n’est plus d’humeur à la fête. Le DJ suédois, de son vrai nom Eric Sheridan Prydz, va divorcer. Avec sa femme Sofie, épousée en 2015, c’est donc la fin d’une belle histoire qui va se terminer devant les tribunaux. Les futurs ex-époux ont notamment deux enfants.

À lire aussi

Comme le rapporte le site TMZ, c’est l’épouse d’Eric Prydz qui a pris les devants en déposant devant la justice une demande officielle de divorce le 27 avril dernier, à Los Angeles. Sofie a évoqué un motif très courant dans un cas comme le sien : des différends irréconciliables. Elle acte leur séparation au 20 février 2020. Le couple s’était marié le 17 juillet 2015.

Sofie Prydz a demandé la garde conjointe de leurs deux enfants, une fille de 9 ans et un garçon de 6 ans. En outre, elle souhaite le versement d’une pension alimentaire et l’application stricte des conditions de leur contrat de mariage. La fortune personnelle d’Eric Prydz est estimée par le site spécialisé Celebrity Net Worth à la coquette somme de 8 millions de dollars.

Eric Prydz, à qui l’on doit l’énorme tube Call on Me paru en 2004, a également sorti un premier album studio en 2016 intitulé Opus et, l’année d’après, il remportait le prix Electronic Music Awards DJ of the Year. Il possède également plusieurs labels : Pryda, Pryda Friends, Pryda Presents et Mouseville Records. Le partage des biens et avoirs pourrait devenir un véritable casse-tête…

En mars, le DJ installé en Californie s’était attiré les critiques alors que l’État avait été le premier du pays a imposé le confinement dans la lutte contre le coronavirus, en remettant en cause cette démarche. Eric Prydz avait incité les gens à sortir, pour pouvoir attraper le virus et participer à une immunité collective. Le personnel soignant, débordé, lui était tombé dessus et il avait fini par s’excuser.