Eric Zemmour : Quand il clashait Léa Salamé et sa “psychologie de bazar”

0
37

Eric Zemmour et les plateaux télés, c’est une grande histoire. Journaliste et chroniqueur, il s’est fait un nom en intervenant devant les caméras pour partager son opinion sur l’actualité. Mais ça, c’était avant. L’animal médiatique est désormais un homme politique, entré en campagne pour les présidentielles le 30 novembre 2021. Désormais, il vient défendre son programme, avec plus ou moins de tensions et de succès. Sur le plateau du JT de 20h de TF1, insultant ensuite le présentateur, galvanisé devant ses troupes lors de son premier meeting en tant que candidat à Villepinte, malgré les heurts, ou bien au micro de l’incontournable Jean-Jacques Bourdin, masquant difficilement son agacement. A présent, il est devant les caméras de la chaîne publique France 2 pour l’émission politique Elysée 2022. Il retrouve ainsi ce jeudi 9 décembre Laurent Ruquier pour On n’est pas couché. Retour sur leur échange tendu en 2014.

Il y a sept ans, Eric Zemmour sortait son nouveau livre, qui deviendra rapidement un best-seller : Le Suicide français. Celui qui a oeuvré pour Laurent Ruquier s’est retrouvé dans le fauteuil d’invité pour défendre son ouvrage, un essai politique qui fait un portrait d’une nation française en perdition selon lui, abordant les thèmes qu’il creusera tout au long de la suite de sa carrière.

Face à Aymeric Caron, qui s’est d’ailleurs retrouvé dans sa vidéo de campagne pour illustrer les “bien-pensants”, et à Léa Salamé, l’écrivain-polémiste a plus d’un désaccord. La journaliste et animatrice a ouvert les hostilités en critiquant le passage d’Eric Zemmour sur Vichy dans Le Suicide français. Déjà en 2014, il explorait la question du rôle de Pétain et défendait l’idée qu’il avait oeuvré pour les juifs français. Elle lui a rétorqué alors : “Vous aimez tellement la France, vous, le Juif, vous voulez tellement faire plus goy que goy, faire plus français que français, que vous arrivez à remettre en cause Vichy et à réévaluer Pétain.” Ce à quoi celui qui se lancera en politique avec l’aide de sa conseillère Sarah Knafo a dit : “Est-ce que vous pourriez arrêter la psychanalyse de bazar ? Pourquoi vous me ramenez à mon état de Juif ? Je pourrais monter sur mes grands chevaux et vous dire que c’est antisémite !

Un échange tendu qui, au regard du positionnement aujourd’hui d’Eric Zemmour, assumant être réactionnaire et défendant quotidiennement l’idée de “grand remplacement“, promet des étincelles sur le plateau de France 2 ce jeudi. La compagne de Raphaël Glucksmann fait équipe avec Laurent Guimier, remplaçant de son ami Thomas Sotto. Ce dernier s’est écarté des émissions politiques après la révélation de son couple avec Mayada Boulos, expert en communication du Premier ministre Jean Castex.