Connectex avec nous

Essai clinique : 3 patientes atteintes de DMLA deviennent aveugles

essai clinique rend aveugle des femmes

Pure Folie

Essai clinique : 3 patientes atteintes de DMLA deviennent aveugles

C’est une histoire plutôt rocambolesque qu’ont connu les Américains. En effet, lors d’un essai clinique censé traiter la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge) des participants à ces tests ont tout simplement perdu la vue. Cette histoire nous est rapportée par le New England Journal of Medecine du 15 mars 2017.

Des essais cliniques apparemment officiels qui tournent mal

D’après le journal médical, ces tests cliniques étaient bien répertoriés sur le site du NIH (national institut of health). Mais le fameux traitement n’était pas reconnu par les autorités sanitaires. Cette non-homologation du traitement aurait dû tirer la sonnette d’alarme auprès de ces patients. Mais ces dernières ont finalement opté pour ce traitement et elles ont fini par perdre l’usage de leurs yeux.

Il faut dire que la DMLA est une maladie irréversible qui provoque la perte progressive de la vue. Avec un chèque de 5000 dollars qui leur avait été donné, ces femmes âgées de 72 ans, 78 ans et 88 ans avaient là l’occasion de profiter pleinement de leur vue encore pendant quelques années. Mais leur rêve a vite tourné au cauchemar lorsqu’elles sont devenues totalement aveugles.

Quelles sont les causes réelles de cet incident ?

Difficile de dire avec exactitude ce qui s’est passé pour ces patientes. Mais avant de chercher les causes de cette cécité définitive, voyant en quoi consistait réellement ce « traitement miracle ».

C’est une clinique de Floride travaillant sur les cellules souches qui est à l’origine de ce fameux traitement contre la DMLA. Ce traitement consistait à prélever de la graisse dans l’abdomen des patients par liposuccion, d’y ajouter le sang du patient enrichi de plaquettes ainsi que des enzymes. Cette mixture servirait à la fabrication de cellules souches. Par la suite, ce « cocktail biologique » a été injecté le même jour dans les yeux des trois femmes.

Les normes de sécurité préconisent qu’un test soit d’abord fait sur un œil. Mais la clinique en question a outrepassé cette précaution et testé le traitement directement sur les deux yeux.

Des patientes devenues totalement aveugles un an après l’opération

D’après le journal, des complications sont survenues 36 heures après le traitement. Ces patientes présentaient une hypertension oculaire ainsi qu’un décollement de rétine. Elles ont progressivement perdu la vue au bout des douze (12) mois qui ont suivi le traitement.

Les ophtalmologistes américains ont immédiatement tiré la sonnette d’alarme sur ces pratiques douteuses, voire illicites, sur les cellules souches. Bien que cet essai eût été fait selon les normes des autorités sanitaires américaines, son efficacité n’a jamais été prouvée.

Par ailleurs, ce n’est pas le seul établissement mis en cause. Plus de 500 autres cliniques américaines pratiqueraient des tests quelque peu douteux sur des traitements à base de cellules souches. Ces traitements sont pour le moment illégaux et aux patients de faire extrêmement attention aux promesses faites par ces instituts.

Lire la suite
Vous aimerez sûrement...
Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Folie

Haut