Etats-Unis: la tempête Nicholas devient ouragan et se dirige vers Houston

0
31
placeholder

La tempête tropicale Nicholas s’est transformée en ouragan dans le Golfe du Mexique à l’approche de la côte des Etats-Unis et se dirige vers la ville de Houston, a annoncé lundi soir le Centre national des ouragans (NHC).

Accompagné de vents de 120 km/h, Nicholas “apporte de grosses pluies, des vents forts et des perturbations orageuses vers les côtes centrale et septentrionale du Texas”, a indiqué le NHC dans son bulletin de 03H00 GMT, précisant que l’ouragan se trouvait à 30 km au sud-est de Matagorda, ville située à quelques kilomètres de Houston.

Le gouverneur du Texas Greg Abbott a demandé aux habitants de tenir compte des mises en garde des autorités locales.

“Nous attendons de fortes pluies ce soir et demain. Je vous encourage vivement à ne pas prendre la route”, a exhorté Sylvester Turner, le maire de Houston, métropole encore marquée par le dévastateur ouragan Harvey en 2017.

Dans un supermarché de la région de Houston, les rayons ont été pris d’assaut lundi par les habitants venus se ravitailler avant l’arrivée de la tempête, notamment en lait ou en oeufs.

L’établissement a dû mettre en place une quantité maximale d’achat autorisée pour l’eau.

Les stations-service, elles aussi, constataient un afflux de clients plus important que d’habitude.

Lundi soir, plusieurs routes des comtés de Matagorda et de Lavaca, à environ 1H30 de route de Houston, avaient été fermées à cause d’inondations.

Les établissements scolaires de la zone de Houston seront fermés mardi tandis que les activités scolaires devant avoir lieu le lundi après-midi ont été annulées.

Le service de gestion des inondations du comté de Harris, auquel appartient la ville de Houston, a par ailleurs annoncé sur Twitter que ses réservoirs étaient vides et donc prêts à stocker un maximum de pluie.

Jusqu’à 50 centimètres de pluie pourraient en effet tomber sur le sud-est du Texas, ont mis en garde les services météorologiques.

La tempête Nicholas devrait faiblir à partir de mardi, tout en continuant sa route vers le nord-est.

Le “Lone Star State” est habitué au passage de tempêtes et ouragans. Mais avec le réchauffement de la surface des océans, ces phénomènes deviennent plus puissants, selon les scientifiques. Ils font notamment peser un risque de plus en plus important aux communautés côtières victimes des phénomènes de vagues-submersions amplifiés par la montée du niveau des océans.