Etienne Mougeotte est mort

0
16

Triste nouvelle en ce jeudi 7 octobre 2021. Etienne Mougeotte est mort à l’âge de 81 ans. Une figure emblématique du monde de la télévision s’en est allée… Une annonce faite par sa famille ce jour. En plus de sa carrière de journaliste, Etienne Mougeotte a été pendant 20 ans le numéro 2 du groupe TF1, dirigé à l’époque par Patrick Le Lay.

Etienne Mougeotte, homme de télévision mais pas que

Entre 1987 et 2007, Etienne Mougeotte a fait les beaux jours du groupe TF1, où il a officié comme vice-président et directeur d’antenne de la chaîne numéro une. En juin 1994, lors du journal télévisé de 20H de Claire Chazal, il avait lancé la chaîne LCI, dont il était également président. Ses postures lui ont d’ailleurs valu d’être caricaturé à l’époque dans Les Guignols sur Canal+, qui l’avaient dépeint comme un personnage jugé raciste. Une caricature qui lui avait fortement déplu : Etienne Mougeotte avait alors pris la décision d’entrer en guerre avec la chaîne, appelant au boycott.

Etienne Mougeotte n’était pas qu’un homme de télévision. Le journaliste était en effet connu pour avoir été le directeur général de Radio Classique entre décembre 2012 et mars 2018. Télévision, radio… et même presse écrite. De 2008 à 2012, le dirigeant de médias français a été directeur des rédactions du Figaro. Enfin, Etienne Mougeotte a été président du groupe Valmonde, comprenant divers titres à l’instar du magazine hebdomadaire Valeurs Actuelles.

Enfin, en février 2021, le journaliste a publié son livre intitulé Pouvoirs et dans lequel il retrace son parcours dans le monde des médias. À la même période, pour Paris Match, Etienne Mougeotte fait quelques confidences à propos de cet ouvrage. L’occasion aussi pour lui de dresser le bilan de sa vie professionnelle… qui a parfois un peu trop pris de place dans son quotidien. “C’est peu de dire que ma vie professionnelle a dominé ma vie. Ma famille en a un peu souffert. Je le regrette aujourd’hui“, avait-il confié, pris de remords.

Toutes nos condoléances aux proches d’Etienne Mougeotte.