Etienne (Pékin Express) abandonne : épreuve “inhumaine”, hypoglycémie… les dessous de sa décision

0
62

Coup de théâtre lors de l’épisode de Arrivé un peu par hasard dans l’émission qu’il ne connaissait pas, car il n’avait pas suivi les saisons précédentes, Etienne n’a pas toujours compris les règles du jeu et surtout, il ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi éprouvant. “Cela a été le stop ! Ça a été une horreur, je ne sais pas comment ont fait les autres ! Ils avaient peut-être une technique. Ils étaient peut-être plus enjoués ou abordants. Si on nous disait ‘non’, on n’insistait pas. Une fois dans la voiture, il faut être sûr d’être dans la bonne direction. C’était très stressant pour moi, je ne savais pas où j’étais…“, a-t-il confié à Télé Loisirs, quand on lui a demandé ce qui avait été le plus difficile pour lui.

L’épreuve du tapis n’a fait qu’accentuer le mal-être d’Etienne. “C’était affreux ! Inhumain pour moi. C’est à ce moment-là que je me suis réveillé et que je me suis dit que ce n’était pas fait pour moi. L’épreuve des tapis sous 35 degrés, je n’y arrive pas. J’étais en hypoglycémie“, a-t-il précisé. Quand il a vu qu’ils devaient aller en duel final, car ils ont eu le drapeau noir durant deux heures, le candidat était “au bout du rouleau“. Il ne se voyait pas continuer l’aventure, brisant ainsi le rêve de Vanessa qui n’a pu retenir ses larmes. “Je n’étais pas capable de faire le duel final. C’est Vanessa qui l’aurait fait mais elle était trop dans l’émotion et trop perturbée donc je ne me voyais pas continuer. Cela a été un soulagement parce que je quittais une certaine pression que j’avais du mal à vivre. Vanessa était contrariée au départ et puis après elle a compris mais moi j’étais surtout dans la culpabilité vis-à-vis d’elle. J’avais du mal à le vivre, mais mes limites m’ont fait arrêter“, a-t-il regretté.

Regrets et culpabilité

Aujourd’hui, Etienne a toujours des regrets et se sent toujours coupable vis-à-vis de Vanessa avec laquelle il avait une belle relation. Il aurait aussi voulu connaître l’étape en Jordanie. “Mais aussi des épreuves qui m’auraient plus convenu et un environnement qui m’aurait peut-être plus boosté“, a-t-il conclu.

Egalement interrogée par Télé Loisirs, Vanessa a confié qu’elle avait conscience de la faiblesse d’Etienne. C’est la raison pour laquelle elle a tout fait pour éviter le duel final, sans succès. “J’étais au courant oui et non. On en avait discuté hors caméra. J’ai essayé de le remotiver aussi à ce moment-là. Lors de la soirée chez l’habitant, il était passif, ça a été compliqué“, a-t-elle révélé. Elle avait tout de même un petit espoir, qui a finalement été brisé. Lors de l’annonce, elle n’a donc fait que pleurer et n’a pas compris qu’on puisse abandonner une aventure comme celle-ci. Malgré tout, elle n’en veut pas à son binôme avec lequel elle est toujours en contact : “Pour moi, c’est lâche d’abandonner. Je trouve que c’est trop facile, mais je ne lui en ai pas voulu. Ça ne sert à rien. On a vécu de très belles choses. C’est quelqu’un qui est super drôle et agréable. Je ne vois pas l’intérêt de lui en vouloir et lui avait un sentiment de culpabilité énorme par rapport à moi. Ça n’a pas dû être une décision facile pour lui.