Eurovision – Tom Leeb critiqué après son désistement : les raisons de son choix

0
156

Cette année 2020 sera particulière. La crise sanitaire liée au Covid-19 a perturbé bien des projets, notamment télévisés. C’est le cas de l’Eurovision. Le célèbre concours de chanson de l’Union européenne habituellement retransmis sur France 2 a été annulé cette année. Rendez-vous donc en 2021… sans Tom Leeb, qui devait représenter la France pour cette fois. Critiqué après son désistement, le fils de Michel Leeb s’explique.

À lire aussi

Sur Instagram ce mercredi 24 juin 2020, le jeune artiste de 31 ans explique les raisons qui l’ont poussé à laisser la place à un autre chanteur pour l’édition prochaine de l’Eurovision. “Je ne jette en aucun cas l’éponge, assure-t-il. L’Eurovision est un événement qui demande un investissement total pendant plusieurs mois, et au vu de mon actualité 2021, du nouvel album que je suis en train de préparer, des films qui sortiront sur la fin de l’année et d’autres projets que je ne peux pas encore vous dévoiler, je ne peux pas assurer à 100% l’engagement qui incombe au représentant de la France à l’Eurovision. Et je n’aime pas faire les choses à moitié.” Et de conclure : “Vous comprendrez donc, j’espère, que ce n’est pas un manque d’envie, mais parce que je ne pourrai pas honorer à sa juste valeur le fait de porter le drapeau français à Rotterdam en 2021…

Une réponse claire et nette à ses détracteurs. Rappelons que le petit frère de Fanny Leeb avait déjà sous-entendu qu’il ne pourrait peut-être pas participer à l’édition 2021 de l’Eurovision. Auprès de nos confrères du Parisien le 16 mai dernier, alors qu’il livrait son ressenti après l’annonce de l’annulation de la saison 2020, Tom Leeb avait été interrogé sur un éventuel retour l’an prochain comme représentant de la France. Enthousiaste à l’idée de retenter l’expérience, il avait toutefois émis quelques réserves, précisant que “d’ici là, beaucoup de choses [pouvaient] se passer“. Il avait donc vu juste…