Evelyne Dhéliat face à la mort de son mari Philippe : “Vous êtes obligée d’avancer”

0
28

En avril 2017, mort de son mari Philippe Maraninchi après cinquante ans d’un amour indéfectible. La chef du service météo de TF1 et présentatrice des bulletins s’est peu confiée sur ce drame. Pour S le Mag (magazine de Sophie Davant), elle a accepté de raconter comment elle a surmonté sa douleur.

Quand vous êtes devant l’épreuve, vous n’avez d’autre choix que de l’affronter. Vous êtes obligée d’avancer. Et c’est vrai que j’ai des ressources en moi, mais je ne me rends pas vraiment compte qu’il s’agit d’une force“, explique-t-elle dans le numéro du 23 septembre 2021. En plus de la force qu’elle a puisée en elle, Evelyne Dhéliat a été bien entourée. Ses proches ont eu un rôle capital dans sa reconstruction. Elle explique : “J’ai beaucoup d’amis, de vrais amis de longue date, ou récents, des jeunes et des moins jeunes dont je suis très proche, et qui sont à mes côtés.” Moins d’un mois après la mort de Philippe Maraninchi, Evelyne Dhéliat était de retour à l’antenne. C’était le 1er mai.

En janvier 2020, presque trois ans après la mort de son mari, Evelyne Dhéliat avait déjà évoqué la façon dont elle avait fait face au deuil. “Il faut être costaud, encore plus qu’à la normale. Cela fait partie de la vie. Encore une fois, ce type d’épreuve me renforce. Même si on fait inévitablement un peu abstraction de soi-même, on avance, on ne lâche rien. J’ai vécu une très belle vie de couple“, confiait-elle à Gala.

L’amour entre Evelyne Dhéliat et Philippe Maraninchi était puissant. “C’était son roi, son pilier, plus âgé qu’elle d’une dizaine d’années. Avec lui, elle avait eu sa fille [Olivia, 48 ans NDLR] à 21 ans. Ils étaient mariés et inséparables. Il a toujours répondu présent dans tous les moments difficiles“, avait confié une amie de la présentatrice de la météo sur TF1 à Paris Match.