Explosions à Beyrouth : Léa Salamé “le coeur brisé” pour son pays, Mika très ému

0
32

Mardi 4 août, deux gigantesques explosions se sont produites au port de Beyrouth et ont dévasté des quartiers entiers de la capitale libanaise. Le bilan, réactualisé au fil des heures par les autorités, fait déjà état d’au moins une centaine de morts et plus de 4000 blessés. Plusieurs personnalités ont réagi, à commencer par la journaliste Léa Salamé.

À lire aussi

Sur son compte Twitter, la journaliste de 40 ans née à Beyrouth a partagé une photo d’une explosion et a écrit : “Je regarde en boucle, abasourdie, depuis des heures les images de la ville où je suis née, éventrée, détruite, je regarde les rues de mon enfance balayées par l’explosion. Beyrouth est à terre ce soir, je suis loin d’elle, et j’ai le coeur brisé. #Liban #Beyrouth.” Léa Salamé, est la fille de Ghassan Salamé, ancien ministre libanais de la Culture, politologue et professeur à Sciences Po Paris mais aussi ancien conseiller spécial du secrétaire de l’ONU Kofi Annan. La journaliste de France Inter avait quitté le Liban lorsqu’elle avait seulement 5 ans, à cause de la guerre civile. A ses 10 ans, elle avait été alors naturalisée française.