Connectex avec nous

Fake News : La lutte s’intensifie

Pure Pépite

Fake News : La lutte s’intensifie

La lutte contre les fake news ou fausses informations circulant sur la toile s’intensifie ces derniers jours…

Pas moins de 8 médias français, épaulés par Facebook et Google, ont décidé d’aider les internautes à y voir plus clair dans la jungle d’infos circulant sur le web.

Les géants du web tentent de redorer leur image

Pointés du doigt après les élections américaines et la victoire un peu surprenante du très controversé homme d’affaires américain Donald J. Trump, les géants du web que sont Facebook et Google ont décidé de mieux surveiller les informations qui circulent sur leurs plateformes. En effet, Facebook avait déjà lancé une campagne de lutte contre les intox depuis qu’il a été accusé d’avoir favorisé l’élection du célèbre homme d’affaires.

La plateforme de réseau social avait mis en place un outil qui permettait de signaler un post comme étant une intox. Un collectif de fact-checkers sera chargé de vérifier la pertinence de l’information en question. Si cette dernière se révèle être fausse, alors le site va tout simplement supprimer le post, voire pénaliser la page ou le domaine en question. Un outil similaire est sur le point d’être lancé en France.

La France dans la ligne de mire de Facebook et Google

Avec les élections présidentielles qui approchent, la France est suivie de près par Facebook et Twitter. D’ailleurs, dans sa lutte constante contre les fake news, la plateforme de Mark Zuckerberg s’est associée à 8 médias français, parmi lesquels, Le Monde, AFP et 20 Minutes.

Les abonnés Facebook pourront signaler un post comme étant faux. Les informations de ce post seront immédiatement remontées au sein d’une plateforme dédiée où les médias partenaires pourront affirmer ou infirmer cette information. Ensuite, si deux médias la signalent comme étant fausse, le post sera marqué comme tel sur la time-line des utilisateurs.

Pour sa part, Google est en train de déployer un outil similaire, CrossCheck, en collaboration avec 16 médias. Cet outil sera pour le moment disponible aux internautes français et pourrait s’entendre à d’autres pays.

Le Monde a déjà lancé son outil

Face à la flambée des intox et des faux sites d’informations, le journal Le Monde a lancé l’outil Décodex. Cette application qui comprend un moteur de recherche, une extension pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox ainsi qu’une bot Facebook. Ainsi, l’internaute aura juste à entrer l’URL d’un site afin de vérifier si celui-ci est fiable ou non. De même, il pourra remonter une information depuis Facebook et vérifier si cette dernière est fausse.

Face à la prolifération des Fake News, les géants du web se sont donc associés à plusieurs grands médias afin de lutter contre ce phénomène qui peut faire des ravages, mais qui représente surtout un manque à gagner pour ces plateformes.

Cliquer pour réagir

Liasser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Plus dans Pure Pépite

Haut