Familles nombreuses : Un enfant souffre de troubles, grande appréhension pour la maman…

0
92

Dur dur le quotidien d’une maman. Cindy Reymond, vue dans les deux premières saisons de TF1, peut en témoigner. Elle ne s’affiche plus devant les caméras mais continue de partager son quotidien sur les réseaux sociaux, notamment Instagram où elle est suivie par plus de 65 000 fidèles abonnés. Dimanche 20 février 2022, à la veille d’un retour au collège pour son fils Aaron, elle se livre sur les troubles dont il souffre.

C’est difficile pour lui, tous les professeurs sont d’accord. Ils envisagent une autre classe plus adaptée et demain je vais faire le point pour lui avec son AESH [L’accompagnant des élèves en situation de handicap, NDLR], sa prof DYS et la proviseure pour ce qui peut se faire pour lui pour septembre, lorsqu’il entrera en 4e, confie Cindy Reymond, qui a récemment annoncé sa rupture avec son compagnon Fernand. Cette année c’est compliqué pour lui, malgré la classe DYS (TSLA, à savoir Unité scolaire d’inclusion scolaire pour les Troubles spécifiques du langage et des apprentissages). Grande appréhension

Il faut dire que si cette jeune maman craint pour la suite, c’est parce que son fils Aaron a récemment été vu par l’équipe de suivi de la scolarisation et les conclusions montrent des signes négatifs comme “une grande démotivation, un lâché prise, une baisse remarquable, un ras le bol pour lui…” Et Cindy Reymond de préciser : “Aaron est un grand timide, très réservé mais cette année malgré toutes les aides mises en place (PC, AESH, inclusion), tous les aménagements, il se renferme.” En bref, ce ne sont pas les résultats scolaires qui inquiètent mais plutôt le comportement du jeune collégien “qui ne parle pas“.

Enfin, celle qui avait été accusée de maltraitante envers l’un de ses enfants et ses animaux apporte quelques précisions quant à Aaron, qui souffre de dyslexie, dysorthographie, dyspraxie visuo spatiale et dysexécutive : “Il a tous les troubles DYS (91% de sévérité) sauf la dysphasie. Il a été diagnostiqué il y a bientôt 5 ans. Des suivis minutieux et réguliers sont mis en place depuis.” Son petit frère Ezekiel pourrait suivre le même chemin… En effet, il souffre également de troubles dits DYS “mais qui finalement cette année se sont révélés moins importants qu’Aaron“.