Familles nombreuses : Une candidate a fait ses courses… en taxi ! “Ce n’est pas compliqué”

0
12

Une participante de Familles nombreuses, la vie en XXL a fait une confidence surprenante jeudi 26 août 2021, lors d’un live sur Instagram. Il s’agit d’Amandine Pellissard, habituée à échanger avec ses plus de 220 000 abonnés sur le réseau social lors de vidéos en direct. Et alors qu’elle était questionnée sur le permis de conduire, que ni elle ni son conjoint ne possèdent, cette maman de huit enfants a avoué avoir déjà fait ses courses… en taxi !

On n’a jamais eu de permis. On s’en est toujours passé. On a toujours travaillé tous les deux sans permis. On a huit enfants sans permis. On a déménagé à l’autre bout de la France sans permis. Nos enfants ont toujours fait des activités extrascolaires, à chaque fois qu’on veut aller quelque part on ne s’en prive pas… Tout ça sans permis“, assure Amandine Pellissard. Et même pour des trajets de tous les jours, la brune aux cheveux courts a la solution. “Pour les courses, je me fais livrer. Avant, j’allais au drive avec mon voisin ou en taxi. Ce n’est pas compliqué“, lance-t-elle.

Je pense que les gens qui sont vraiment psychorigides sur le permis, ce sont des personnes qui en ont sans doute besoin. Mais nous, on n’en a pas besoin, insiste celle qui a été victime d’un agent de la CAF. Je pense que quand on a eu l’habitude d’avoir la voiture ou qu’on habite en milieu rural, c’est clair qu’on ne peut pas se passer du permis. Mais nous, ce n’est pas notre cas. Je pense que c’est important d’être tolérant et de comprendre qu’on n’en a pas besoin et qu’on n’en veut pas, c’est tout. C’est pas compliqué ! On s’est toujours débrouillés.

Alors le permis, ce n’est pas d’actualité pour Amandine Pellissard et son amoureux Alexandre. Sauf si… “Si on devait contraindre nos enfants, les empêcher de faire des activités, des choses parce qu’on n’a pas le permis, là oui, bien sûr, on se poserait d’autres questions“, confie-t-elle. De son côté, le jeune papa a bien tenté d’obtenir le permis de conduire mais “il a perdu l’élan de la motivation“.