Fidji Ruiz accro à la chirurgie esthétique : son évolution physique impressionnante depuis Friends Trip

0
10

Sur Instagram, Fidji Ruiz est une personnalité très suivie, comptant près de 2 millions de followers. Ses bons plans, son quotidien à Dubaï, ses rendez-vous romantiques avec son compagnon Anas… la jolie brune partage tout avec sa communauté. Cette dernière lui est fidèle depuis 2014, année où elle a été révélée grâce à la première saison de Friends Trip. Du chemin, elle en a parcouru depuis. En effet, Fidji Ruiz a d’abord mis un terme à sa carrière dans la télé-réalité mais surtout elle s’est métamorphosée physiquement au fil des années.

Comme en témoignent les photos de la jeune femme dans notre diaporama, l’ex de Dylan Thiry a eu recours à maintes reprises à la chirurgie esthétique. Comme beaucoup, elle a commencé par s’offrir une augmentation mammaire à l’âge de 20 ans ainsi qu’une rhinoplastie, juste après le tournage de Friends Trip. S’en sont suivies de nombreuses interventions comme des injections aux lèvres et à d’autres endroits de son visage. Fidji s’est également fait poser des facettes, pour embellir son sourire. De quoi la rendre méconnaissable. Forcément, elle a dépensé beaucoup d’argent pour gommer tous ses complexes. “Je dirais 9 000 euros pour les seins et le nez. Et une injection aux lèvres de 400 euros je pense“, nous révélait-elle lors d’une interview.

En 2019, Fidji Ruiz a de nouveau cédé au bistouri mais cette fois, ce fut pour rattraper un changement qu’elle a fini par regretter. La jolie brune a choisi d’avoir recours à une réduction mammaire. “Ce n’est plus moi, j’ai 28 ans et ça ne ressemble pas à ma personnalité. Je rêve d’avoir des petits seins, vraiment ! Je pense aussi à avoir des enfants et je me dis : ‘Mon dieu, ils vont être énormes si je reste comme ça’. Et puis les modes changent. J’ai succombé à une augmentation mammaire à 20 ans. Maintenant, je regrette tout simplement“, reconnaissait-elle à l’époque.

Fidji Ruiz apparaît en tout cas désormais plus que jamais bien dans sa peau et c’est bien le plus important.