Filip Nikolic : Sa veuve Valérie a retrouvé l’amour après un deuil difficile

0
879

L’épreuve du deuil, chacun la traverse comme il le peut. Pour Valérie Bourdin, la veuve de Filip Nikolic, ce fut un travail de longue haleine. Elle avait rencontré le chanteur des 2Be3 en 1998, alors qu’il était le client VIP de la boutique de luxe qu’elle dirigeait, avenue Montaigne à Paris. Et elle était mariée ! Mais leur amour fut plus fort que tout. Après moult péripéties, les tourtereaux ont concrétisé leur union avec un enfant : Sasha, qui a fêté ses 15 ans le 3 janvier dernier.

À lire aussi

C’était une jolie famille recomposée. De son mariage, Valérie Bourdin avait une fille, Tanelle, que Filip Nikolic a élevée de ses 4 à ses 16 ans. Tout un clan qui, onze ans après sa mort d’une overdose de médicament le 16 septembre 2009, peine encore à s’en remettre. “Il y avait des photos de Filip partout dans la maison et même un poster grandeur nature dans la chambre de ma mère, se souvient Tanelle dans les colonnes du magazine Gala. Avec Sasha, en février dernier, on a réalisé qu’il fallait intervenir. Elle ne riait plus, elle ne dansait plus. Plus ça allait, plus elle se renfermait. On lui a dit qu’il fallait avancer.

Il faut dire que Valérie Bourdin, en deuil, n’avait plus laissé aucune place aux hommes. Puis en écoutant ses enfants, elle a fini par entendre raison, par retrouver sa féminité… et rencontrer l’amour ! “Je me suis jetée dans le travail, explique-t-elle. J’étais obsédée par l’idée de créer un cocon pour mes filles. Les hommes, je ne les voyais plus. Je n’aurais pas donné une heure à l’un d’entre eux, je préférais être avec mes enfants.” Ce qui n’est plus tout à fait vrai. En avril 2020, elle est tombée sur la perle rare – ou en tout cas, une nouvelle perle – et profite de ce second souffle que lui offre sa destinée. “Depuis six mois, à 53 ans, j’ai officiellement quelqu’un dans ma vie“, se réjouit-elle. Elle méritait effectivement un peu de bonheur, après tant d’années…

Retrouvez l’interview de Valérie Bourdin dans le magazine Gala n° 1424 du 24 septembre 2020.