Florent Pagny contre les impôts : le chanteur s’est séparé de plusieurs biens très précieux

0
9

Installé au Portugal pour des raisons fiscales, exilé en Patagonie pour conserver sa Liberté de penser… revenir vivre en France. Alors que le chanteur sort son 20e album studio intitulé L’avenir et qu’il va fêter ses 40 ans de carrière avec une Tournée des 60 ans, il a d’ores et déjà décidé de laisser ses valises dans l’hexagone quand il aura donné son ultime performance.

Nous allons redevenir résidents français, tout simplement

Aujourd’hui, je sais seulement que dans neuf mois, j’aurai fini ma tournée, je n’aurai plus d’engagements. Je serai libre, résume le papa d’Inca et Aël dans les colonnes du magazine Gala. En revanche, je suis conscient qu’Azucena [son épouse, NDLR.] est plus prévoyante que moi. Elle est ma meilleure conseillère. Et nous allons redevenir résidents français, tout simplement.” Charrié à de multiples reprises à propos de l’argent qu’il doit à la France, alors qu’il continuait d’en verser même quand il vivait au Portugal, Florent Pagny va devoir faire face, à nouveau, à certains problèmes d’antan.

J’avais une très belle collection de sept véhicules

A la suite d’une histoire de TVA, il avait, effectivement, dû se séparer de plusieurs voitures pour pouvoir régler ses dettes. “J’avais une très belle collection de sept véhicules – une tuerie – dont j’ai dû me séparer aux enchères à cause des impôts, se souvient Florent Pagny dans les colonnes du magazine Homme Deluxe. A l’époque j’ai juste récupéré ma mise et aujourd’hui ça vaudrait dix fois plus.” Ne vous inquiétez pas, toutefois. Le chanteur de 60 ans est toujours véhiculé. Passionné de grosses cylindrées, il est à la tête du Garage Godet et possède une collection d’une quarantaine de Triumph, datant de 1915 à 1970. Tout roule, donc, pour l’interprète de J’y vais

Retrouvez l’interview intégrale de Florent Pagny dans le magazine “Homme Deluxe” n° 63 du 23 novembre 2021.