Florian (Mariés au premier regard) sur Tinder pour des nudes? Étrange découverte

0
249

En 2017, Florian a participé à la saison 2 de Mariés au premier regard (M6). Grâce à cette expérience, le beau brun qui avait 27 ans à l’époque a rencontré Charlène (30 ans). Les deux candidats s’étaient unis devant les caméras avant de poursuivre leur histoire au-delà du tournage. Malheureusement, cela n’a pas fonctionné. Le jeune homme s’est ensuite mis en couple avec Yamina, rencontrée dans Les Anges 10, en 2018. Nouvel échec amoureux. Et depuis, il ne semble pas avoir retrouvé l’amour. Mais le jeune homme ne compte pas s’inscrire sur un site de rencontres pour le trouver, contrairement à ce que certains pouvaient penser.

À lire aussi

Des internautes ont peut-être vu sa photo sur un ou plusieurs sites, mais avec un prénom différent. Vous l’aurez donc bien compris, des personnes usurpent son identité afin d’avoir plus de chance avec les femmes. Malheureusement, Florian l’a découvert et n’a pas manqué de pousser un gentil coup de gueule sur Instagram, le 31 mars 2020. “Il y a des gens qui se font passer pour moi sur des sites de rencontres comme Tinder ou Adopte un mec. Ils usurpent mon identité pour essayer de choper des meufs. (…) Même moi je ne sors pas avec des meufs, comment tu vas faire, toi ? Déjà, pour la plupart qui sont sur Tinder, tu imagines bien que si les filles me suivent dans la vie actuelle et voient que tu t’appelles Yves, elles vont me dire que quelqu’un se fait passer pour moi. C’est impossible frère, arrête de t’inventer une vie“, a-t-il tout d’abord confié.

Après avoir précisé qu’il ne cautionnait pas les sites de rencontres, Florian a demandé à ceux qui usurpent son identité de faire preuve d’un peu plus de jugeote. “La prochaine fois que tu veux usurper mon identité, appelle-toi Florian et dit que tu as 30 ans, pas 28 ans. On voit que j’ai morflé, que j’ai passé la trentaine. Tu imagines bien que tu ne les verras jamais, ces meufs. Quand elles vont te voir, elles vont voir que ce n’est pas moi. Que c’est Robert, 46 ans, camionneur. Si tu espères qu’elles t’envoient des nude sur un réseau social… Même moi je n’en reçois pas. Pourquoi tu en recevrais ? Arrête, ce n’est pas possible“, a-t-il poursuivi, amusé, avant de mettre en garde ses abonnés.