Connect with us

Floride: un homme avoue avoir tué et démembré son colocataire pour qu’il ne commette pas “un massacre”

Dépêche

Floride: un homme avoue avoir tué et démembré son colocataire pour qu’il ne commette pas “un massacre”

Mercredi, la presse américaine a révélé qu’un habitant de la Floride avait avoué le meurtre et le démembrement de son colocataire car il craignait qu’il ne se rende coupable d’une tuerie de masse.

Il ne se sentait pas en danger dans l’immédiat mais était convaincu que son colocataire finirait par le tuer ou deviendrait “le prochain tueur de masse dont on parle aux informations”. C’est ce qu’a déclaré Eric Dacosta, 52 ans, habitant de Fort Lauderdale en Floride, en avouant à la police qu’il avait tué et démembré Paul Stephen Darmetko, âgé lui de 42 ans, comme le rapporte mercredi Fox News. 

L’homicide a été révélé en plusieurs étapes. Le 7 octobre, des chasseurs découvrent des restes humains. Le 13 octobre, la mère de Paul Stephen Darmetko signale aux autorités la disparition inquiétante de son fils après qu’Eric Dacosta lui a assuré qu’il n’avait pas eu de nouvelle de ce dernier depuis une semaine. Le 20 octobre, Eric Dacosta contacte les enquêteurs et glisse qu’il a des éléments à leur confier. Une fois au commissariat, il apparaît qu’il a plus que des détails à dévoiler: il confesse en effet être l’auteur du meurtre de son colocataire. Il leur livre alors sa version des événements. 

La menace de trop 

Les deux hommes se connaissaient depuis cinq ans et partageaient le même logement depuis cinq mois. Récemment, assure Eric Dacosta, Paul Darmetko devenait de plus en plus violent, lançant souvent des menaces de mort à son encontre et ciblant aussi sa famille. Selon Eric Dacosta, la victime souffrait d’un trouble mental qui n’avait pas été diagnostiqué, conjugué à une addiction à la cocaïne. C’est le 4 octobre que tout bascule.

Paul Darmetko le menace une fois de plus. Eric Dacosta n’y tient plus, et l’abat d’une balle dans l’arrière du crâne. Il enveloppe ensuite la tête du mort dans un sac plastique et serre une ceinture autour de son cou pour arrêter le saignement. Il démembre alors le corps dans sa baignoire pour qu’il soit “plus petit”. Il place enfin les reliquats dans des sacs qu’il jette dans un endroit où il a l’habitude de chasser. 

Eric Dacosta a été inculpé pour assassinat et atteinte sur un cadavre

Continue Reading
You may also like...
Click to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

More in Dépêche

To Top