Fort Boyard : Mister Boo attaque la production aux Prud’hommes

0
12

C’est une grande page qui s’est tournée en 2020. Cyril-André Chassagnon, l’homme qui incarnait Mister Boo, le célèbre personnage bodybuildé de Fort Boyard, a pris la décision de quitter le programme en marge de la 31e saison. Lors d’une interview accordée à TV Mag, il expliquait souhaiter se consacrer à de nouveaux projets, après avoir consacré sept ans de sa vie à Fort Boyard. Ainsi, il démentait le fait que son départ était lié à sa condamnation l’année précédente, par le tribunal de Valence, à un an de prison avec sursis et à une mise à l’épreuve de cinq ans pour commerce illicite de substances psychotropes. Mais les négociations concernant son départ ne semblent pas avoir été très concluantes.

Et pour cause, Cyril-André Chassagnon a décidé d’attaquer la société de production de Fort Boyard, Adventure Line Productions, aux Prud’hommes. Une audience s’est même d’ores et déjà tenue dans la journée du jeudi 8 avril dernier au conseil des Prud’hommes de Rochefort. Mister Boo a demandé la requalification de ses CDD en CDI mais aussi la somme de 38 000 euros, un montant qui correspond selon lui à son préjudice, ainsi qu’aux heures de tournage effectuées de nuit qui n’auraient pas été majorées.

Son avocat, Me Ludot, s’est exprimé dans les pages de Sud-Ouest pour rappeler que la société ALP était bien consciente des efforts de son employé pour entretenir son physique, à savoir qu’il prenait “des sté­roïdes ana­bo­li­sants“. “Qu’on ne vienne pas jouer les vierges ef­fa­rou­chées“, a-t-il déclaré. Qui plus est, il a indiqué que Mister Boo préparait toujours son personnage six mois avant le début des tournages de Fort Boyard, “ce qui constitue un lieu salarié-employeur bien plus long que la durée des CDD, et, de fait, un CDI“, nous résument nos confrères du Parisien.

De son côté, l’avocat d’ALP a assuré qu’un CDD d’usage traditionnellement utilisé dans l’audiovisuel avait été proposé à Cyril-André Chassagnon. Soit, un contrat “sans engagement de reproposer le rôle l’année suivante“. Un verdict sera rendu le 8 juillet prochain.