Fortes pluies dans le Sud: un homme toujours recherché, les eaux montent

0
101

Un homme âgé était toujours recherché samedi près de cours d’eau en crue dans le Var, où les fortes pluies causées par un épisode méditerranéen en cours entraînent des crues importantes nécessitant des évacuations, a-t-on appris auprès des secours.

Samedi après-midi, pompiers et gendarmes continuaient de rechercher un septuagénaire disparu en pleine nuit à Saint-Antonin-du-Var, sondant notamment les cours d’eau environnants.

Toujours dans le Var, Météo-France relevait des cumuls de l’ordre de 130 à 200 mm d’eau dans l’intérieur des terres samedi midi, et prévoyait un regain des pluies orageuses en fin de journée, anticipant des cumuls pouvant atteindre localement 300 mm.

Samedi après-midi, la situation s’est dégradée avec la montée des eaux de plusieurs rivières. L’A8 était fermée entre Villeneuve-Loubet et Antibes en raison d’une crue de la Brague, a constaté un correspondant de l’AFP sur place.

La ville de Biot, qui a connu en 2015 des inondations meurtrières faisant 20 morts, était inaccessible en milieu d’après-midi. Le maire, qui a déclenché les sirènes de la ville, a appelé les habitants à rester confinés chez eux, en hauteur, selon Nice-Matin.

Dans d’autres villes et villages, les pompiers procèdent à des évacuations préventives depuis samedi matin. A Hyères, dans le quartier de l’Oratoire, 600 personnes ont été évacuées, comme des résidences et un camping à Fréjus, où le quartier de La Palud est interdit d’accès, et à Roquebrune-sur-Argens.

1.290 foyers sont privés d’électricité dans le Var selon Enedis. L’axe SNCF Saint-Raphaël-Les Arcs-Toulon a été coupé en raison d’inondation des voies. La préfecture du Var appelle à la prudence, estimant notamment qu’il est plus prudent de ne pas se déplacer.

A la mi-journée, Météo-France, qui avait placé jusqu’à 12 départements en vigilance orange, a réduit l’alerte à 7 départements pour inondation ou pluie-orages: la Haute-Loire, l’Ardèche, la Lozère et l’Aveyron, et les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes.

Dans son bulletin de 10H00, Météo-France mesure dans les Cévennes, depuis vendredi midi, des cumuls de 130 à 200 mm d’eau. Sur Twitter, Vigimétéofrance ajoute qu'”en 48 heures, on dépasse même localement les 300 mm sur les #Cévennes ardéchoises”.

L’Hérault et la Lozère ne sont plus en alerte “pluie” mais restent en vigilance “inondation”, comme l’Aveyron et la Haute-Loire. A Montpellier, quelques axes ont été coupés à la circulation le long du Lez.

Dans le Gard, 90 habitants de Saint-Ambroix, au bord de la Cèze, ont été évacués à titre préventif dans un gymnase samedi matin.

A Marseille, les marins-pompiers ont procédé à des évacuations d’immeubles dans une rue où les habitants s’inquiétaient de fissures qui se seraient agrandies avec les fortes pluies. Un an plus tôt, deux immeubles s’étaient effondrés dans le centre-ville après des jours de pluies diluviennes, faisant 8 morts.

Samedi après-midi, c’est dans le Var et les Alpes-Maritimes que Météo-France prévoit les “plus fortes intensités horaires de cet épisode”. “Sur le #Var, le seuil des 200 mm en 48H a été dépassé sur l’est du massif des Maures (station des Mayons)”, tweete Vigimeteofrance. Après une accalmie en début d’après-midi, l’activité orageuse et pluvieuse devrait reprendre vers 16H00 dans ces départements.

© 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.