Francis Lalanne violent envers les équipes de Quotidien ? Il crie au mensonge, preuves à l’appui

0
5

Francis Lalanne se retrouve en pleine polémique depuis quelques jours. Le chanteur est accusé d’avoir agressé deux journalistes de Quotidien lors d’une université citoyenne organisée par des gilets jaunes à Avignon, le samedi 5 juin. Questionné par les équipes de TMC sur les propos violents de Jean-Marie Bigard à l’encontre d’Agnès Buzyn, il a perdu son sang-froid et aurait frappé le caméraman Paul Bouffard. Quelques jours plus tard, le journaliste Paul Larrouturou a dévoilé les images de l’altercation dans Quotidien à travers lesquelles ont aperçoit Francis Lalanne s’approcher avec fureur vers le caméraman, à qui il aurait mis “une droite“.

Toujours d’après Paul Larrouturou, lui et son collègue se sont par la suite rendus aux urgences de l’Hôpital Cochin. Résultat : un traumatisme crânien et une tendinite post-traumatique à l’épaule pour le caméraman et une entorse au poignet pour Paul Larrouturou qui a tenté de s’interposer. Yann Barthès avait alors annoncé que l’émission avait porté plainte pour agression.

Mais ce 10 juin 2021, Francis Lalanne a livré une toute autre version des faits. Le chanteur de 62 ans était invité de Touche pas à mon poste pour s’expliquer et surtout pour nier tout acte de violence.Je n’ai donné aucun coup ! J’étais à un stand et là les gars arrivent sans me dire bonjour et ils me mettent le micro sous le nez. Je sais ce qu’ils allaient faire de ces images ! Ils emploient des méthodes pour mettre les gens en difficulté“, a-t-il déclaré. Francis Lalanne assure même avoir des preuves et plusieurs témoignages pouvant corroborer son histoire.

Ils se foutent de la gueule des gens !

Il a d’ailleurs apporté une lettre avec lui du procureur de la République de la cité des Papes, laquelle indique que les équipes de Quotidien n’ont en réalité pas porté plainte contre lui. “Cher Monsieur, je vous confirme avoir interrogé ce jour le service du parquet de Monsieur le Procureur de la République d’Avignon, lesquels m’ont confirmé qu’aucune plainte n’a été enregistrée par le journaliste de Quotidien à votre encontre’, a-t-il lu sur le plateau de C8.

Par ailleurs, Francis Lalanne accuse les deux journalistes d’avoir tout bonnement menti sur leur visite à l’hôpital. “Ils ne sont pas du tout allés à l’UMJ (Unité médico-judiciaire) d’Avignon ! Ils sont restés tranquillement à la fête, ils ont monté toute une espèce de mise en scène où ils sont partis et ensuite revenus. J’ai plein d’images, de photos… On les voit rigoler entre eux, même discuter de ce qu’ils vont faire… (…) Ils ont tout simulé, y compris la peur ! Il n’y avait aucune raison d’avoir peur puisque je n’ai pas levé la main sur eux ! Ça se voit sur les images que je suis à 2 mètres d’eux. Il se foutent de la gueule des gens“, a-t-il déploré.

Très agacé par cette affaire, Francis Lalanne a décidé de porter plainte contre Paul Larrouturou et Paul Bouffard, la société de production de l’émission de Yann Barthès – Bangumi – et également contre la chaîne TMC.