Franck (L’amour est dans le pré) : Coup de théâtre, larmes et pacte secret avec Karine Le Marchand

0
18

A l’instar d’Hervé, le sylviculteur et maraîcher de 46 ans qui réside en Nouvelle-Aquitaine découvrait à son tour les joies de la vie à deux avec Anne-Lise, une professeure de lettres de 40 ans. Lors de l’épisode de toujours Cécile (43 ans) en tête.

Franck ne pouvait s’empêcher d’embrasser Anne-Lise, alors que peu de temps auparavant il était pudique. Mais ils ont passé une nuit sage, chacun de leur côté. Le lendemain, l’agriculteur lui a présenté deux de ses proches. Et il a expliqué, devant sa nouvelle compagne, que c’est notamment “une étincelle dans l’oeil” de Cécile qui s’est éteinte qui a fait pencher la balance. “Le fait que Franck ressasse sans arrêt les histoires de Cécile, ça commence un peu à me taper sur les nerfs. Il y a un moment où il va falloir arrêter sinon je vais lui rentrer dans le lard. Vis-à-vis de moi, ce n’est pas délicat“, s’est agacée Anne-Lise, blessée. Elle a donc profité du chemin du retour pour faire une mise au point : “Ca me blesse parce que j’ai l’impression que je suis le second choix.” Franck a donc tenté de la rassurer et a promis de faire attention.

La situation a créé de la distance entre les deux candidats. D’autant plus que Franck s’est précipité sur son chien pour le câliner et lui faire des bisous alors qu’il n’était pas tactile avec Anne-Lise. Alors que le toutou dormait dans le lit de l’agriculteur, elle s’est une fois de plus retrouvée dans sa chambre, seule avec ses pensées.

Le lendemain, l‘ambiance était donc glaciale entre Anne-Lise et Franck. Hors caméras, la prétendante l’a rejoint pour tenter un rapprochement. Mais la réaction de l’agriculteur n’était pas celle qu’elle attendait. “Tu m’as parlé pendant vingt minutes du prix d’un cochon. Tu as une femme dans ton lit quand même. Moi je suis qui ? Je veux que tu aies des gestes d’attention. J’ai l’impression que tu n’es pas prêt“, s’est-elle énervée. Et en larmes, elle lui a fait savoir qu’elle préférait tout stopper, car elle n’avait pas la patience de lui apprendre les règles de la séduction. C’est très détaché qu’il a accepté la situation car, comme il l’a expliqué, c’est la veille qu’il a laissé partir “la femme de [sa] vie“, faisant ainsi référence a Cécile. “J’ai fait une erreur. (….) J’ai fait la connerie de ma vie. Quand je pense à Cécile, je pleure“, a-t-il reconnu.

Karine Le Marchand intervient

Pendant ce temps, c’est “super triste” qu’Anne-Lise préparait ses affaires. “Je ne peux pas être avec un calculateur qui me parle de centimes alors que je suis en train d’essayer de le caresser et de lancer un peu de sensualité entre nous“, a-t-elle expliqué, en larmes. Après ses adieux cordiaux avec Anne-Lise, Franck a envoyé directement un message à Cécile pour lui faire savoir qu’il pensait toujours à elle et qu’il s’était trompé.

Encore inconsolable plusieurs jours après le départ de Cécile, Karine Le Marchand l’a exceptionnellement retrouvé pour l’aider à recoller les morceaux. L’occasion de découvrir que la prétendante lui a demandé du temps pour encaisser ce qu’il s’était passé. Fortement encouragée par ses enfants, elle gardait ses distances. Un déchirement pour Franck qui souhaitait plus que tout convaincre ses enfants qu’il était sincère. La présentatrice lui a donc conseillé de leur écrire une lettre d’excuse dans laquelle il raconterait son histoire, ses hésitations mais assurerait qu’il ne veut que le bonheur de leur mère. “On fait un pacte. Si tu viens avec elle au bilan, c’est que tu as réussi à créer un petit lien avec les enfants“, a lancé Karine avant de le quitter. Un pacte accepté par Franck. Il faudra attendre le bilan pour avoir la réponse.