François Arnaud (J’ai tué ma mère, Borgias) : il fait son coming out bisexuel

0
113

François Arnaud a officiellement rejoint la communauté LGBT+. L’acteur a dévoilé sur Instagram, dimanche 20 septembre 2020, qu’il était bisexuel. Il a posté un long texte dans la story de son compte suivi par 93 000 fans afin d’expliquer le sens de sa démarche.

À lire aussi

François Arnaud a justifié ce coming out bisexuel en contextualisant une discussion entretenue avec des collègues de travail où il évoquait un voyage fait avec son ancienne petite amie et, selon lui, ce n’était pas la première fois qu’il avait envie de dire que sa vie ne tournait pas qu’autour des femmes. Le séduisant comédien originaire de Montréal en avait assez de laisser les gens croire qu’il était uniquement hétérosexuel. “Mais voila le problème : le silence a comme effet pervers de perpétuer ces stéréotypes, rendant les hommes bisexuels invisibles et poussant les gens à douter qu’ils existent. Pas étonnant alors que ce soit encore une vraie corvée de reconnaître la bisexualité sans devoir entrer dans de longues explications. Je suis certain que des tas de mecs bisexuels ressentent la même chose et ont fait comme moi en laissant les gens supposer que j’étais hétéro sans jamais les corriger“, a-t-il écrit.

L’acteur, révélé au grand public dans le film de Xavier Dolan intitulé J’ai tué ma mère (sorti en 2009) puis qui a été vu dans les séries The Borgias et Unreal, a ajouté concernant le silence de nombreux hommes bisexuels : “Peut-être par peur de trop en dire. Peut-être à cause d’une certaine vision de la vie privée. Probablement parce que la ‘masculinité’ est une devise fragile, prête à foncer tête baissée aux premiers signes de vulnérabilité ou de différence. Et parce que c’est putain d’effrayant d’abandonner ton privilège. Et sans aucun doute parce que des stigmas d’indécision, d’infidélité, de tromperie et de branchitude sont encore rattachés à la bisexualité. Alors oui les étiquettes son frustrantes et les mots imparfaits. Mais je me suis toujours considéré bisexuel. Pas confus ni voulant avoir l’air de sortir du lot. Ni déloyal, ni honteux, ni invisible.

Récemment, c’était le joueur anglais de rugby Levi Davis qui faisait son coming out bisexuel. Avant cela, il y avait l’acteur Joshua Rush, le joueur de hockey Zach Sullivan ou encore le joueur de football américain Ryan Russell.