Françoise Hardy au plus mal : très malade, elle se dit “proche de la fin”

0
30

Les jours sont-ils vraiment comptés pour Françoise Hardy ? Dans une nouvelle interview accordée au magazine Femme Actuelle du mois de juin 2021, la chanteuse de 77 ans s’est une fois encore confiée en toute franchise sur son état de santé, allant jusqu’à se dire “proche de la fin“. Depuis deux ans maintenant, l’ex-compagne de Jacques Dutronc lutte contre un cancer du cavum (des fosses nasales) et vit un véritable “cauchemar” à cause des effets secondaires des radio et immunothérapies.

Auprès de nos confrères, l’interprète de Comment te dire adieu explique être très affaiblie “à cause de l’absence de salive, du manque d’irrigation de toute la zone ORL, d’un assèchement généralisé et des hémorragies nasales, des détresses respiratoires et autres problèmes qui s’ensuivent“. A cela s’ajoutent un dérèglement thyroïdien et une perte d’audition de l’oreille gauche… “Je n’ai plus rien qui fonctionne normalement depuis ces thérapies et mes nuits sont pires que mes jours. Il y a toujours pire que ce dont on souffre soi-même, mais ce n’est pas une consolation“, a expliqué avec honnêteté celle qui se refuse à toute sortie publique.

Comme elle a déjà pu l’évoquer dans la presse, Françoise Hardy se veut en faveur de l’euthanasie et elle aimerait “avoir cette chance” : “Mes souffrances physiques ont déjà été si terribles, que j’ai peur que la mort m’oblige à passer par encore plus de souffrance physique.” Une envie de partir dignement, sans trop de douleur, que ses proches comprennent pleinement, y compris son fils : “Thomas est très respectueux et compréhensif sur ce plan comme sur d’autres (…). Jacques et moi sommes d’accord sur beaucoup de choses et il ne veut pas que je souffre de façon inhumaine à cause des séquelles de traitements trop lourds et de l’âge.” Pour autant, en raison de sa “petite notoriété“, l’artiste craint que “personne ne voudra courir encore plus le risque d’être radié de l’ordre des médecins“.