Frédéric François “la peur au ventre” pour sa femme et sa fille à cause du Covid

0
228

La pandémie de coronavirus suscite du stress chez de nombreux Français. Alors que le chanteur Herbert Léonard a récemment admis avoir très peur de tomber malade, son collègue Frédéric François lui emboîte le pas. Ce dernier est confiné avec sa femme et sa fille. Et il a la “peur au ventre” !

À lire aussi

L’interprète de Je t’aime à l’italienne a dévoilé les dessous de son confinement à France Dimanche, admettant avec honnêteté que la situation l’angoisse. “Quand il y a un peu de soleil, on fait quelques pas dans le jardin, mais pas trop longtemps car, même là, on n’est pas certains d’être à l’abri. On a peur, on ne sait pas comment ce virus s’attrape et s’il n’est pas dans l’air. Comme c’est la grande inconnue, on est très méfiants. Ce sont ma femme ou ma fille qui vont faire les courses, et comme j’ai la peur au ventre qu’il leur arrive quelque chose, je leur fais mille et une recommandations“, a confié Frédéric François. Heureusement, sa fille Victoria confectionne des masques pour toute la famille, ce qui le rassure car il a terriblement peur de devenir aphone à cause du virus. Le chanteur a eu quatre enfants avec son épouse Monique : Victoria, Vincent, Gloria et Anthony. Le couple a aussi eu la douleur de perdre des jumeaux.

La peur de Frédéric François, qui devrait pouvoir fêter ses 70 ans déconfiné le 3 juin prochain, est justifiée puisqu’il a vu la situation catastrophique en Italie, où vit encore une grande partie de sa famille. “J’appelle les miens, mes cousins dans le Piémont, une des régions les plus touchées d’Italie, ceux de Sicile…“, a-t-il confié, signalant au passage que le maire de son village natal de Lercara l’a sollicité pour enregistrer une vidéo à destination des habitants afin de rappeler les gestes barrières. Lui-même dit s’être mis en confinement dès le 8 mars en observant la situation chez nos voisins.

Privé de scène, celui qui a déjà cinquante ans de carrière ne gobe pas les mouches pour autant ! “Je fais un peu de sport, du vélo d’appartement, du tapis roulant. Ensuite, je joue de la musique, je joue du piano, de la guitare, je fais mes vocalises, j’écris, je compose, j’appelle mon parolier et l’orchestrateur pour qu’on avance sur mes nouvelles chansons“, a ajouté Frédéric François, qui ne manque pas de souligner qu’il s’est aussi mis “aux tâches ménagères“.

L’interview de Frédéric François est à retrouver dans France Dimanche, dans les kiosques le 30 avril 2020.