Frédérique (L’amour est dans le pré) avait craqué pour un agriculteur avant Pierre : révélations

0
103

Chaque lundi, les téléspectateurs de M6 peuvent suivre L’amour est dans le pré 2020. Et dans l’épisode diffusé lundi 5 octobre, ils ont eu la surprise de retrouver Lisa, une ancienne prétendante de François le Bourguignon, de la saison 14. À cette occasion, Anne Cantegrit-Thomas, conseillère artistique du programme, a accordé une interview pour Télé Loisirs afin d’expliquer s’il y avait des règles particulières concernant les anciennes participantes qui écrivent de nouveau à un agriculteur. Et elle a fait une révélation sur Frédérique de la saison 7.

À lire aussi

En 2012, le public avait fait la connaissance de Pierre, céréalier et producteur d’Armagnac en Midi-Pyrénées. Comme les autres agriculteurs, il participait à l’émission présentée par Karine Le Marchand dans l’espoir de rencontrer la femme de sa vie. Et, dès le speed-dating, il avait eu un coup de coeur pour Frédérique. Au final, tous deux se sont mis en couple et aujourd’hui, ils sont encore ensemble, mariés et parents d’un enfant prénommé Gabriel (7 ans). Pourtant, ils auraient pu ne jamais se rencontrer.

On l’ignorait, mais ce n’était pas la première fois que la belle brune envoyait un courrier à un agriculteur. “Vous vous souvenez forcément de Pierre et Fred, de la saison 7 ? Eh bien, Frédérique avait écrit l’année précédente à un autre agriculteur qui ne l’avait pas invitée au speed-dating. Un mal pour un bien. Elle-même le dit : ‘Heureusement que je n’ai pas été retenue, car l’année suivante, je rencontrais l’homme de ma vie !’ Et heureusement que l’on n’a pas écarté sa lettre parce qu’elle avait déjà écrit !“, a confié Anne Cantegrit-Thomas à Télé Loisirs.

Le processus pour les ancien(ne)s prétendant(e)s

La production n’écarte en effet jamais les lettres de prétendantes qui ont déjà participé. On a pu le voir avec Lisa hier, Françoise (2016 et 2017) ou Marie (2011 et 2016). Mais comme pour les autres prétendant(e)s, elle vérifie que le ou la prétendant(e) est bel et bien sincère. “On leur explique aussi que ce n’est pas parce qu’ils ont participé à l’émission qu’ils vont forcément être choisis pour aller à la ferme cette fois. On essaie de les protéger en leur disant que cela peut se passer autrement. On les prévient aussi de l’importance des réseaux sociaux. Une fois que l’on a des réponses et que la démarche nous paraît sincère, je ne vois pas pourquoi on interdirait la venue d’un ou une prétendante. Il n’y a pas de règle absolue“, a précisé la conseillère artistique du programme.

Dans le cas où la prétendante ou le prétendant est choisi pour venir au speed-dating, il ou elle a la possibilité de préciser personnellement à l’agriculteur ou l’agricultrice qu’il ou elle a déjà participé à L’amour est dans le pré. Lorsqu’ils ne le font pas, c’est Anne Cantegrit-Thomas qui l’annonce au candidat concerné.