Funérailles de Tonie Marshall : la famille s’adapte aux règles du confinement

0
100

La pandémie du coronavirus oblige la planète à adopter un nouveau style de vie. Si certaines rares pratiques restent autorisées dans les lieux publics, à l’image du sport ou des sorties rapides au supermarché, d’autres sont formellement interdites. Une règle qui, fatalement, touche les familles en deuil qui organisent des funérailles. “Ce que je vais dire est terrible à entendre, a expliqué Édouard Philippe, le Premier ministre, aux citoyens. Nous devons limiter au maximum les déplacements et même dans cette circonstance, nous ne devons pas déroger à la règle.” Les cérémonies sont désormais limitées au cercle familial. Seules vingt personnes sont tolérées au total. Des mesures qui affectent les hommages prévus pour Tonie Marshall.

À lire aussi

Le programme change, comme l’explique le journal Libération. À l’origine, une messe était prévue pour glorifier l’actrice et réalisatrice disparue. Mais l’évènement vient d’être annulé pour éviter la propagation du Covid-19. Les proches de Tonie Marshall ont prévu une très simple “célébration“. Une épreuve terrible pour tous ceux qui ne pourront pas lui dire adieu. “Pour un membre de la famille ou un ami, ne pas pouvoir accompagner le défunt jusqu’au bout peut représenter un choc durable“, détaille à l’AFP la psychologue Marie-Frédérique Bacqué, professeure de psychopathologie à l’université de Strasbourg. Ne reste plus qu’à saluer son oeuvre en regardant l’un de ses nombreux films.

Tonie Marshall est morte le 12 mars 2020 à Paris, à la suite d’une “longue maladie” – précisait son agent Élisabeth Tanner. Elle est la seule femme à avoir reçu le César de la meilleure réalisatrice, en 2000, pour le film Vénus beauté (institut). Parmi tous ceux qui la chérissent, seuls quelques-uns auront l’occasion de lui dire au revoir une ultime fois. Quant aux autres, ils versent des larmes numériques, depuis des jours, tirant leur chapeau à la femme, à l’artiste, sur les réseaux sociaux…