Future, un septième enfant illégitime ? Il porte plainte contre une ex

0
107

Pensionman, appelez Pensionman. Super-héros non cagoulé, envoie chèque long courrier. Qui veut un salaire ? Je lui fais un gosse“, rappait Vald, dénonçant ces chèques trop conséquents versés à la mère de son fils. Un son qui semble être écrit pour le rappeur américain Future, qui a plus d’enfants cachés qu’aucun autre artiste de la planète (oui, même plus que Niska). Si officiellement il n’en a reconnu que trois, l’interprète de Life Is Good serait en réalité le père de six enfants nés de mères différentes. Tout pour échapper à la pension.

À lire aussi

Depuis plusieurs mois déjà, une certaine Eliza Seraphin l’accuse d’être le père de sa fille, ce qui ferait donc de la petite le septième enfant de Future. Comme le révèle TMZ.com le 3 février 2020, le rappeur a porté plainte contre son ancienne partenaire pour “diffamation” et “non-respect de la vie privée”. D’après les documents de la plainte obtenus par nos confrères, Future dit qu’Eliza Seraphin aurait partagé des détails et anecdotes de leur vie sexuelle afin de gagner en popularité et de lui extirper de l’argent.

Future ne dit pas clairement s’il le père ou non de la fille d’Eliza, mais il avoue qu’ils ont eu une relation purement sexuelle entre 2016 et 2018. Il dit aussi qu’il n’aurait jamais couché avec elle s’il avait su qu’elle en parlerait publiquement un jour. Dans les documents de la plainte, il est écrit qu’Eliza aurait donné une description détaillée de l’entrejambe de Future lors d’une interview à la radio et une seconde fois sur Instagram. Future indique également qu’Eliza a diffusé de fausses rumeurs le concernant sur le réseau social, comme la fois où elle assurait qu’il avait engagé quelqu’un pour l’assassiner quand il a su qu’elle était enceinte et ne voulait pas avorter. L’artiste de 36 ans dit que ces propos impactent sa marque et lui procurent “une détresse émotionnelle“. Future compte bien obtenir des dommages et intérêts de la part de son ancienne partenaire sexuelle.

Pour l’heure, Eliza Seraphin n’a pas réagi à cette convocation au tribunal. La biographie de son compte Instagram indique uniquement “Passe juste le test [de paternité, NDLRï”, écrit en lettres capitales. Pour rappel, sa fille prénommée Reign, qui serait l’enfant de Future, est née le 19 avril 2019.