Gabrielle Grandière : Mort de l’auteure de “Pirouette cacahuète”, à 99 ans

0
155

Mon histoire est terminée, Pirouette, cacahuète…“. Cette fois-ci, l’histoire est bel et bien terminée pour Gabrielle Grandière, auteure de la célèbre comptine pour enfants. D’après nos confrères du Maine Libre, elle est décédée ce mardi 25 février 2020 à l’âge de 99 ans à Ruaudin près du Mans.

À lire aussi

Avant de percer dans le milieu de l’enfance, Gabrielle Grandière était enseignante dans l’Orne. L’idée de Pirouette Cacahuète lui était alors venue “en dix minutes” dans les années 50 alors qu’elle se trouvait en classe avec ses élèves, sans se douter du succès que ses paroles rencontreraient. Son initiative de chanter de nouvelles comptines est survenue car elle en avait tout simplement “un peu marre” de celles de l’époque comme elle le confiait encore au quotidien en 2012. Des millions de foyers ont alors donné le ton sur cette histoire de “petit homme” à la “drôle de maison“. A tel point que la comptine avait fini par être déclinée en plusieurs versions, dont une chantée par Dorothée.

Mais Gabrielle Grandière n’était pas qu’une auteure de comptines pour enfants, elle fut également romancière. C’est en 1998 qu’elle se met à l’écriture d’un premier texte, intitulé A travers mon siècle par un petit sentier, lequel se rapproche beaucoup d’une autobiographie. Sa dernière publication en date est celle de 2018. Il s’agit d’un recueil de poèmes, Confidences, qu’elle a eu la chance de présenter au Printemps des Poètes la même année. En outre, Gabrielle Grandière était violoniste et membre de l’Orchestre symphonique du Mans jusqu’à ses 97 ans.