Gambie: fin de règne pour le président Jammeh après 22 ans au pouvoir

0
611

Le président gambien Yahya Jammeh, qui dirige son pays d’une main de fer depuis 22 ans, a été défait jeudi par le candidat d’une coalition d’opposition, Adama Barrow, et a accepté ce résultat, a annoncé vendredi la commission électorale, créant la surprise.

M. Jammeh, arrivé au pouvoir par un coup d’État en 1994, élu en 1996 puis largement réélu tous les cinq ans depuis, s’était dit certain d’une nouvelle victoire, et ses détracteurs lui prêtaient l’intention de n’accepter aucune autre issue.

Il avait prévenu qu’il ne tolérerait aucune contestation des résultats dans la rue, mais exclusivement devant les tribunaux. Et depuis vendredi matin tôt, les forces de sécurité étaient déployées en masse à Banjul, la capitale de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest.

« Je déclare Adama Barrow légalement élu pour servir comme président de la République de Gambie », a proclamé le président de la Commission électorale indépendante, Alieu Momar Njie devant la presse, une annonce retransmise par la télévision d’État.

M. Barrow, un homme d’affaires, a obtenu 263 515 voix (45,5 %), M. Jammeh, 212 099 voix (36,6 %), et Mama Kandeh, ex-député du parti au pouvoir et candidat d’une nouvelle formation 102 969 voix (17,8 %) à ce scrutin à un tour, a-t-il indiqué.

« Nous appelons tout le monde à respecter la paix, la tolérance et la tranquillité parce que comme vous pouvez le voir à ces résultats, nous allons avoir un changement de gouvernement », a ajouté Momar Njie.

La participation avoisinait les 65 %. Des manifestations de joie ont éclaté dans les rues de Banjul, selon des journalistes de l’AFP.

Source : AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.