Connectex avec nous

GBL : ce dérivé du GHB inquiète les autorités

Pure Santé

GBL : ce dérivé du GHB inquiète les autorités

Les cas de comas dus à la prise de GBL, un solvant industriel se transformant en GHB après ingestion, ne font qu’augmenter. Les autorités ont décidé de tirer la sonnette d’alarme.

La GBL, une fois ingérée, est transformée par le corps en GHB. Ce solvant industriel facile d’accès et peu coûteux, procure au consommateur un sentiment de flottement et de désinhibition. Sous forme liquide, la goûte de trop peu cependant causer de nombreux effets indésirables pouvant entraîner la mort. Les autorités de santé, les professionnels de la nuit et les services de police alertent sur l’augmentation de la consommation de GBL chez les jeunes.

Sur le même sujet

.

10 comas en 3 mois dont 1 décès

Selon la préfecture de police, depuis le début de l’année, cette drogue de synthèse a provoqué 10 comas chez des personnes âgées entre 19 et 25 ans. Plus graves encore, le 10 mars dernier, deux jeunes sont tombés dans le coma après avoir consommé du GBL en buvant dans une bouteille qui ne leur appartenait pas. L’un des deux est décédé. « Selon les projections de l’AP-HP (Assistance publique-hôpitaux de Paris), si rien n’est fait on pourrait avoir 100 cas d’ici à la fin de l’année… contre seulement 10 pour l’ensemble de 2017 », détail Michel Delpuech, préfet de police de Paris, lors d’une interview consacrée au Parisien.

Afin de combattre la montée du GBL, le préfet de police de Paris a annoncé un plan d’action en trois axes. Le premier est d’explorer la piste juridique afin de trouver des moyens d’interdire ou de limiter l’importation de ces produits. Le second, est de bâtir un « plan d’action partenariale » avec les professionnels de la nuit. Et enfin, de sensibiliser le grand public aux dangers de cette drogue. Mesure un peu plus radicale, déjà 6 établissements abritant des trafics de stupéfiants ont été fermés depuis janvier. C’est autant que sur l’ensemble de l’année 2017. Michel Delpuech a annoncé que trois autres procédures étaient également en cours.

Plus dans Pure Santé

Haut