Geneviève de Fontenay et la mort : “Ma place au cimetière est déjà réservée…”

0
51

Connue pour son fameux chapeau constamment vissé sur sa tête et ses coups de gueule à répétition, Geneviève de Fontenay s’est confiée au magazine France Dimanche pour le numéro du mercredi 4 décembre 2019. À 87 ans, l’ancienne présidente du Comité Miss France n’a plus la même énergie qu’avant et se déclare elle-même “plus près de la sortie que de l’entrée“. Interrogée sur “le jour où elle ne sera plus“, la dame au chapeau en parle sans filtre et surtout sans appréhension…

À lire aussi

Bien sûr tout peut s’arrêter d’une seconde à l’autre. On part de chez soi le matin, sans savoir dans quel état on rentrera le soir, commence-t-elle, expliquant d’ailleurs qu’elle a déjà tout prévu pour ses propres obsèques. Ma place est déjà réservée dans un cimetière, bien loin de là où reposent toutes les vedettes.

Loin également de sa longue vie menée sous le signe de la beauté, des paillettes et des caméras, Geneviève de Fontenay affirme vouloir des funérailles sobres et intimes : “Je souhaite des obsèques en toute simplicité, sans cérémonie. Pour ma part, j’estime qu’une fois dans la ‘caisse’, on n’entend ni ne voit plus rien“, déclare-t-elle.

Comme beaucoup d’autres personnalités connues, Geneviève de Fontenay reconnaît avoir déjà été victime d’un article erroné annonçant sa mort : “Il y a peu, j’ai eu la désagréable surprise de lire un article sur Internet déclarant ma mort, due à une embolie pulmonaire“, révèle-t-elle. Et de poursuivre en riant : “Ça m’a au moins permis de constater qu’on parlera en bien de moi lorsque je partirai pour de bon. Il avait beau être complètement faux, cet article était très élogieux !

En attendant, la dame au chapeau continue de parcourir la France. Même si ce n’est plus pour les concours de beauté, activité qu’elle a officiellement arrêtée en 2016, elle part souvent à la rencontre de ses fans et se livre à de nombreuses séances de dédicaces dans des supermarchés, dans des salons du mariage ou dans des foires. Évidemment, elle trouve quand même toujours du temps pour regarder les concours Miss France, qui se déroulent chaque année au mois de décembre et ce, même si elle les trouve de plus en plus “ridicules“…