Géraldine Nakache avec son frère Olivier : un duo super complice en soirée

0
28

Résolument très proche de son grand frère Olivier, Géraldine Nakache – découverte par le public français suite à sa participation au film Tout ce qui brille en 2010 – l’emmène partout où elle se rend. Pour preuve, le 5 décembre 2021, à durant la soirée caritative des parrains de l’Appel national pour la Tsedaka.

Sur place, frère et soeur ont affiché leur plus beau sourire face aux photographes. Toujours aussi complices, les deux compères ont multiplié les apparitions à deux (voir diaporama) et se sont montrés plus proches que jamais. Entre tendres accolades et sourires partagés, frère et soeur se sont affichés parfaitement complices pour l’occasion.

Une relation remplie d’admiration

Concernant son amitiié avec son frère, Géraldine Nakache en est très fière et ne manque jamais de le rappeler. “Si mon frère avait été médecin, je le serais aussi, parce que c’est mon idole !“, racontait l’actrice dans Version Femina en 2014. Car à ses yeux, son frère et co-réalisateur du film Intouchables avec Omar Sy, est véritablement un exemple à suivre. “Pour moi, mon premier vrai choc, c’est quand je l’ai vue dans Comme t’y es belle de Lisa Azuelos, où elle a déboulé dans le casting. Je me suis dit ‘wow, c’est une actrice !’ Au fur et à mesure, je voyais ma soeur, puis son personnage. Après j’arrive à voir un rôle, un personnage. Je suis dit, c’est une bonne actrice, il faut peut-être que je la rencontre, que je lui fasse passer des essais [rires]“, avait-il partagé, non sans émotion dans un extrait vidéo partagé dans C à vous, toujours en 2014.

Ce à quoi Géraldine Nakache, émue face à la vidéo présentée par Anne-Sophie Lapix, s’était exprimée : “Regardez ma réaction quand je vois mon frère qui parle de moi à la télé. Il me semble qu’il y a entre nous un peu de pudeur. Je pense que, peut-être plus tard, quand je serai plus grande et qu’il sera plus grand aussi… Il faut avoir du désir pour ses acteurs quand on est réalisateur, et avoir du désir quand on est frère et soeur, c’est peut-être compliqué. Alors pour le moment, on parle les uns des autres. Pour le moment ça me va bien, plus tard, on verra.” Et d’ajouter, non sans larmes : “Je trouve que là, sur ces images, on se ressemble beaucoup. On dirait un peu mon frère avec une perruque.”