Gilbert Montagné aveugle : l’histoire derrière son handicap

0
108

On va s’aimer, The Fool, Sous les sunlights des tropiques… Des tubes indémodables qui ont traversé les générations et continuent d’alimenter fêtes de mariage ou d’anniversaire. Depuis sa tendre enfance, Gilbert Montagné voulait faire de la musique. Mais ce n’était pas gagné à cause de son handicap, sa cécité. Mais comment est-il devenu aveugle ?

À lire aussi

Gilbert Montagné est né le 28 décembre 1951 à Paris “sur la table de la cuisine“, comme il l’a souvent répété. Il était le quatrième enfant de ses parents. Venu au monde alors que sa mère n’en était qu’à cinq mois et demi de grossesse, il a bien failli y passer, car les soins accordés à l’époque aux grands prématurés – il pesait seulement 950 grammes – n’étaient pas encore aussi performants que de nos jours. “Je suis resté en couveuse pendant trois mois et demi. Les médecins pensaient que j’allais m’éteindre comme une petite bougie. (…) Mais le surdosage en oxygène auquel j’ai été soumis a brûlé mes nerfs optiques. Ce n’est pas un accident. C’était prévu que je ne voie pas“, avait-il relaté au magazine Gala en 2017. Le chanteur n’est donc pas né aveugle, mais il l’est rapidement devenu.

Dans les pages de Paris Match, Gilbert Montagné avait donné d’autres détails sur ce qui lui avait malheureusement fait perdre la vue. Alors qu’un médecin habitant l’immeuble de ses parents avait donné un coup de main avant qu’il ne soit pris en charge à l’hôpital, le chanteur avait ainsi reçu “du nitrate d’argent dans les yeux“. Emmené en urgence à l’hôpital de Port-Royal, dans le service de néonatalité, c’est là qu’il reçoit ensuite un mauvais dosage en oxygène. “Depuis cette minute, je suis non-voyant“, avait-il précisé.

Gilbert Montagné a toutefois surmonté avec brio son handicap, apprenant tôt le piano et l’orgue. Il a voulu endosser le rôle de porte-parole pour les personnes souffrant de malvoyance. Il a notamment accepté une mission sur l’intégration des aveugles et des malvoyants et avait été nommé secrétaire national chargé des handicaps au sein de l’UMP en mars 2009 avant de démissionner deux ans plus tard.

Gilbert Montagné, qui vit à Paris avec sa femme Nikole, a même pu participer à des émissions comme Fort Boyard et Le Meilleur Pâtissier. De quoi donner de l’espoir à ceux qui souffrent du même handicap que lui.