Gilbert Rozon à nouveau accusé de viol : sa présumée victime “sous le choc, confuse et paralysée par la honte”

0
22

Depuis fin 2017, Gilbert Rozon a été accusé d’agression sexuelle par de nombreuses présumées victimes, dont sa belle-soeur et la célèbre animatrice Julie Snyder. L’affaire a commencé en octobre 2017 quand Radio Canada a révélé que le producteur québécois était visé par une enquête pour harcèlements et agressions sexuelles par plusieurs femmes.

Depuis, les années passent et les accusatrices sont de plus en plus nombreuses. L’AFP rapporte ce vendredi 28 mai 2021 que l’ancien juré de La France a un incroyable talent est poursuit au civil par Danie Frenette, qu’elle accuse de viol en 1988. La présumée victime faisait carrière à l’époque dans le théâtre et le cirque, et réclame 2,2 millions de dollars canadiens (1,4 millions d’euros) à Gilbert Rozon, selon la requête déposée au palais de justice de Montréal.

Danie Frenette accuse Gilbert Rozon de l’avoir violée lors d’une fête qu’il avait organisée dans le jardin de sa résidence à Montréal pour célébrer la fin du festival Juste pour rire, en juillet 1988, précise l’AFP. “Sous le choc, confuse et paralysée par la honte“, la femme n’aurait pas résisté à son agresseur présumé et aurait quitté les lieux immédiatement après les faits.

Elle assure que Gilbert Rozon l’a de nouveau agressée sexuellement à l’automne 1988. “Le viol, les agressions et l’emprise du défendeur sur elle ont eu de graves répercussions sur sa vie, lesquelles se poursuivent encore aujourd’hui“, soutiennent les avocats de Mme Frenette, aujourd’hui âgée de 66 ans. Deux autres Québécoises, Lyne Charlebois et Patricia Tulasne, ont récemment poursuivi M. Rozon au civil pour viol, affirmant elles aussi avoir été violées dans les années 1980 et 1990.

M. Rozon, 66 ans, avait été acquitté en décembre dans une autre affaire de viol et d’attentat à la pudeur à la suite d’un procès au pénal. En revanche en 1998, il avait bel et bien été condamné, déjà dans une affaire d’agression sexuelle sur une femme de 19 ans

Depuis le début du scandale, Gilbert Rozon, qui se fait discret, a quitté ses fonctions de président du Groupe Juste pour rire, de commissaire aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal ainsi que de vice-président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il a également été viré de son rôle de juré dans La France a un incroyable talent.