Gims “désolé” après la polémique “bonne année” ? Valérie Pécresse dévoile leur discussion

0
72

Empêtrée dans le bad buzz de Gims, qui a tenu des propos polémiques il y a quelques jours, Valérie Pécresse a répondu dans l’émission On est en direct le 8 janvier 2021 sur France 2. Laurent Ruquier a rapidement interpellé la candidate à l’élection présidentielle sur ce sujet épineux : “Vous l’avez appelé en fait Gims on le sait, pour lui dire qu’il n’aurait pas dû faire preuve de séparatisme ?

Oui parce que les propos qui ont été tenus par Gims sur le fait qu’il ne fallait pas souhaiter bonne année… Voilà… Je lui ai dit que je considérais que c’était du séparatisme et que c’était tout ce que je combattais.” a alors répondu l’ancienne conseillère de Jacques Chirac. Elle ajoute ensuite : “Mais Gims n’avait jamais fait ça auparavant et d’ailleurs il m’a dit qu’il était désolé et qu‘il ne voulait blesser personne“.”Il va vous soutenir pendant la campagne ?” lui demande ensuite Laurent Ruquier avec ironie. “Écoutez je vous trouve très intéressé par mes soutiens, vous lui poserez la question.” lui répond alors Valérie Pécresse, souhaitant probablement en finir au plus vite avec cette polémique.

Pour rappel, le rappeur avait critiqué il y a quelques jours ses “frères” musulmans qui achètent un sapin pour fêter Noël ou qui souhaitent la bonne année à leurs amis. “S’il vous plaît, laissez-moi avec les ‘bonne année, nouvel an’… Laissez-moi avec ça. Vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça et vous continuez à m’envoyer des ‘bonne année’. Les muslims arrêtez ça ! Ce sont eux qui envoient la plupart des ‘bonne année’. Les frères, on ne fête pas ça (…) Ça ne fait pas partie de nos convictions.” avait indiqué le membre du groupe Sexion d’Assaut (auparavant de religion chrétienne mais qui s’est converti à l’islam en 2004) avant de conclure : “Quand je vois des grands sapins chez des Mustafa, des Bakari, je vois qu’on n’est pas concentré à la maison là-bas.”

Côté audiences, l’émission animée par Laurent Ruquier et Léa Salamé a réuni près de 972 000 téléspectateurs, soit 13,7% de part de marché.