Gims face au racisme : il raconte les terribles insultes, toujours d’actualité

0
9

Fier que la France soit un pays de métissage, l’interprète de Sapés comme jamais s’est retrouvé confronté à de douloureuses insultes telles que “singe“, “macaque” ou “sale noir” mais le plus déplorable est, pour lui, que ces attaques indignes soient toujours d’actualité des années après. “Ce qui choque c’est que les blagues que l’on a pu me faire, on les fait encore aujourd’hui, à des enfants qui avaient mon âge”, constate-t-il avant de pointer du doigt un échec. “C’est qu’il y a quelque chose qui se passe… Il y a un boulot qui n’est pas fait”, analyse Gims face à Audrey Crespo-Mara.

Pour autant, le mari de Demdem ne considère pas que la France soit un pays raciste et se revendique comme étant “un enfant du peuple“, “d’en bas“. Ce même peuple qui a fait de lui une star incontestable, achète en masse ses albums et lui offre la plus belle des revanches sur les insultes.

L’intégralité de l’interview de Gims par Audrey Crespo-Mara est à découvrir ce soir dans Sept à Huit sur TF1.