Gims prêt à s’excuser après la polémique sur la bonne année ? Valérie Pécresse l’affirme !

0
12

La nouvelle année démarre, déjà, par une polémique et elle est signée agacement envers ses abonnés lui souhaitant la bonne année. Il s’en prenait tout particulièrement aux musulmans lui adressant des voeux. Il a depuis été clashé par Lââm ou par son confrère Booba. Mais il serait prêt à reconnaître s’être emporté pour rien selon une femme politique de droite…

En effet, conviée sur le plateau de C à vous le mardi 4 janvier 2022, Valérie Pécresse n’a pas échappé à une question sur la polémique du moment. Il faut dire que la présidente de la région Ile-de-France et candidate du camp de la droite à la prochaine élection présidentielle avait reçu le soutien de Gims lors des dernières régionales. A l’époque, elle avait été moquée car elle n’avait pas été capable de le reconnaitre quand on lui avait parlé de lui… L’élue a répondu cash : “Il m’a dit qu’il était désolé, qu’il ne voulait blesser personne et qu’il allait souhaiter bonne année à tout le monde. Je pense qu’il ne voulait pas blesser, mais pour moi, c’est un discours que l’on doit combattre, un discours séparatiste, et je ne peux pas faire autrement que de le condamner et de le lui dire en face.

Pour rappel, Gims avait tenu un discours improbable et inattendu en déclarant : “Les muslims arrêtez ça ! Ce sont eux qui envoient la plupart des ‘bonne année’. Les frères, on ne fête pas ça (…) Ça ne fait pas partie de nos convictions (…) Venez, on se concentre sur nos trucs à nous. Restons forts sur nos valeurs, nos trucs à nous.” Sur la Toile, il a rapidement été critiqué, moqué et remis à sa place y compris par des musulmans remettant en doute ce qu’il avançait. Sur ses réseaux sociaux, Instagram et Twitter en tête, des milliers de personnes ont également pris un certain plaisir à aller déposer des messages de bonne année dans les commentaires.