Google se lance dans la livraison par drone en Australie

0
326

La livraison à domicile est en train de connaître une série de révolutions qui la transformeront profondément et durablement. Alors qu’Amazon teste la livraison par robot autonome et roulant, Google vient de franchir un cap supplémentaire en effectuant ses premières livraisons par drones en Australie. Une expérience limitée pour le moment, mais toujours révolutionnaire.

Des livraisons limitées pour le moment

Google peut se vanter sans problème d’être parmi les premières entreprises à proposer un service de ce genre, mais il faut également reconnaître les limites auxquelles ce projet n’a pas cessé de se confronter. D’abord, il a pris beaucoup de retard et a demandé près de 18 mois d’expérimentation, mais aussi de négociation avec les autorités australiennes.

Effectivement, la présence de drones de livraison dans l’espace aérien pose certaines questions de sécurité délicates. Les livraisons par drone de Google sont donc limitées pour le moment à quelques villes proches de Canberra et seule une centaine de foyers pourront en profiter. Ce n’est donc pas encore la révolution tant attendue, mais Google ne perd pas espoir.

L’avenir du commerce en ligne ?

Les professionnels du ecommerce, quant à eux, regardent avec beaucoup d’intérêt cette innovation. Le numérique a déjà rendu très simple de créer sa boutique en ligne grâce à des services spécialisés. Il ne reste donc plus que la question de la livraison à moderniser pour rendre les boutiques en ligne les plus performantes possible.

Bonne nouvelle alors, parce que Google a bien l’intention de proposer ce service de livraison à tous les commerçants qui souhaiteraient devenir leurs partenaires. Dans cette phase de test qui a lieu en Australie, une dizaine de commerces locaux se sont pris au jeu et profitent de ce nouveau service de livraison hors du commun. Reste encore à savoir si cette nouvelle phase de test sera concluante.

Des restrictions imposées par le gouvernement australien

Pour pouvoir lancer son service de livraison par drones, Google a dû négocier longuement avec les autorités australiennes locales et nationales. Effectivement, outre les questions de sécurité que posent les drones, autant par rapport à l’espace aérien qu’à la sécurité des habitants en cas de chute, il y a aussi la nuisance importante qu’ils peuvent représenter.

Si vous avez déjà eu l’occasion de vous trouver près d’un drone en vol, vous avez sans doute pu découvrir combien ils sont bruyants et pénibles. Si ce système de livraison se démocratise, c’est toute la ville qui aura à supporter ce bourdonnement permanent. Les drones seront donc interdits de 20 h à 7 h, et jusqu’à 8 h le dimanche matin. Pas de quoi préserver les grasses matinées des Australiens, mais une première tentative d’encadrement tout de même.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.