GP d’Espagne de F1: Hamilton et Mercedes retrouvent la première place

0
25

On ne les y reprendra pas deux fois: après avoir concédé la victoire à Max Verstappen la semaine dernière à Silverstone, Lewis Hamilton et Mercedes ont réglé leurs problèmes de pneus pour s’imposer au Grand Prix d’Espagne de F1 dimanche.

Pour le Britannique, c’est le quatrième succès en six courses cette saison, ce qui lui donne 37 points d’avance en tête du Championnat du monde sur Verstappen, et 43 sur son équipier chez Mercedes, Valtteri Bottas.

Parti de la pole position et jamais inquiété, Hamilton est accompagné sur le podium par les deux hommes dans le même ordre, le Néerlandais de Red Bull ayant réussi à dépasser le Finlandais au départ.

“Je suis un peu dans un état de confusion mais ça fait vraiment du bien”, s’est réjoui le sextuple champion du monde, “tellement concentré” qu’il n’avait pas vu venir le dernier tour.

“C’est une vraie surprise car nous avions eu ce problème avec les pneus, mais j’ai très bien réussi à les faire durer”, a-t-il raconté. “Nous avons beaucoup étudié avant la course pour comprendre quelle stratégie adopter et quelles gommes utiliser, afin de les faire tenir le plus longtemps possible.”

La semaine dernière en effet, lors du GP du 70e anniversaire de la F1, les Flèches d’argent avaient concédé leur première défaite de la saison face à Verstappen, la faute à des pneus se dégradant trop vite sous des températures écrasantes.

Mais Mercedes a bien fait ses devoirs et ni Hamilton ni Bottas n’ont été en difficulté avec leurs pneumatiques pendant la manche espagnole, malgré des chaleurs toutes aussi importantes (30 degrés dans l’air, 50 sur la piste).

– “Pas le rythme de Lewis” –

Pour Verstappen, il n’y avait pas mieux à faire que deuxième dans ces conditions, Hamilton ayant renoué avec sa tranquille domination. “Je suis heureux d’être deuxième, a commenté le pilote de 22 ans. C’est très bien de se classer entre les deux Mercedes. De toute façon, je n’avais pas le rythme de Lewis.”

Maigre consolation pour Bottas, dont le départ n’était simplement “pas assez bon”, le point du meilleur tour lui revient. Après avoir remporté la première manche de 2020, le Finlandais continue tout de même de céder du terrain au classement des pilotes.

Les Racing Point du Canadien Lance Stroll et du Mexicain Sergio Pérez, de retour après deux courses d’absence suite à des tests positifs au nouveau coronavirus, terminent au pied du podium.

L’Espagnol Carlos Sainz Jr (McLaren), l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), le Thaïlandais Alexander Albon (Red Bull), le Français Pierre Gasly (AlphaTauri) et le Britannique Lando Norris (McLaren) complètent le top 10.

Les deux autres Français, Esteban Ocon (Renault), 13e, et Romain Grosjean (Haas), 19e et dernier, se classent eux hors des points.

Nouveau coup dur pour Ferrari, déjà en retrait en termes de performance, le Monégasque Charles Leclerc a été contraint à l’abandon peu après la mi-course à cause d’un problème électrique: son moteur s’est arrêté subitement en passant sur un vibreur.

Après trois courses en trois semaines, le paddock va désormais s’octroyer une semaine de repos bien mérité, avant de se retrouver à Spa-Francorchamps le 30 août. Toujours à huis clos, pandémie oblige.

© 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l’AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit de l’AFP.